Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Colmar : les cloches de la discorde à la collégiale Saint-Martin

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

A Colmar, des riverains ne supportent plus le son des cloches de la cathédrale. Leur avocat demande que la sonnerie soit supprimée. Ceci n'est pas du goût des paroissiens mais aussi de nombreux habitants et des élus, venus soutenir ce dimanche matin le carillon de la collégiale Saint-Martin.

Le clocher de la collégiale Saint-Martin
Le clocher de la collégiale Saint-Martin © Maxppp - Olivier Boitet

Colmar, France

C'est un nouvel épisode dans le conflit qui oppose quelques riverains de la collégiale Saint-Martin à l’évêché et au curé de la paroisse. Des élus colmariens ont proposé ce dimanche matin aux habitants d’apporter leur soutien aux cloches de la cathédrale avant l’office dominicale. Une centaine de personnes se sont retrouvées pour applaudir le bourdon de l’édifice gothique.

Située en plein cœur de Colmar, la collégiale date du 14e siècle et dispose de neuf cloches qui annoncent notamment les offices. Une vingtaine de riverains se plaignent des nuisances sonores et ont mandaté un avocat, Me André Kornmann pour engager une procédure. "Mes clients veulent un résultat. Ils sont excédés. Il y a des gens qui payent un loyer élevé, qui ont acheté très cher".

Le maire "scandalisé" par la démarche des opposants aux cloches

Une centaine de personnes ont répondu à l’invitation des élus et des partisans des cloches. Le maire Gilbert Meyer était présent. Il s'est dit "scandalisé" par la démarche des opposants aux cloches. "La grande majorité des Colmariens accepte volontairement les cloches de Saint-Martin", selon lui. Des propos repris également par son premier adjoint, Yves Hemedinger : "C'est un symbole important que les gens soient croyants ou pas".

Le concert de carillon a été apprécié par le public venu pour la circonstance. Les cloches ont gagné à l’applaudimètre mais l’avocat Kornmann compte bien poursuivre le combat sur le terrain juridique. Il évoque un dépôt de plainte auprès du procureur et une assignation en référé.

Reportage dimanche matin devant la collégiale Saint-Martin.