Insolite

Colorants, bouteilles, ajouts : ce qui pourrait changer dans votre bière en 2017

Par France Bleu, France Bleu mardi 13 décembre 2016 à 12:46

Au 1er janvier prochain, le décret 2016-1531 du 15 novembre dernier entrera en vigueur et va permettre de modifier rien moins que la "recette légale" de la bière
Au 1er janvier prochain, le décret 2016-1531 du 15 novembre dernier entrera en vigueur et va permettre de modifier rien moins que la "recette légale" de la bière © Maxppp -

Au 1er janvier, un décret pris en novembre entrera en vigueur et autorisera par exemple de modifier la recette de la bière. Ou de la conditionner dans des bouteilles de mousseux. Les puristes hurleront peut-être, mais ça n’est pas un poisson d’avril.

Les puristes devront s’y faire. C’est le premier effet légal du changement des modes de production et de consommation de la bière avec le développement des brasseries artisanales : au 1er janvier prochain, le décret 2016-1531 du 15 novembre dernier entrera en vigueur et va permettre de modifier rien moins que la « recette légale » de la bière.

Pas de panique

La base ne change pas : « la dénomination « bière » est réservée à la boisson obtenue par fermentation alcoolique d’un moût préparé à partir du malt de céréales, de matières premières issues de céréales, de sucres alimentaires et de houblon, de substances conférant de l’amertume provenant du houblon, d’eau potable. Le malt de céréales représente au moins 50% du poids des matières amylacées ou sucrées mises en œuvre. »

Ajouts, arômes, colorants

Mais ce sont les ajouts qui font la différence : "herbes aromatiques" et "épices naturelles" sont désormais possibles "si l’adjonction de ces ingrédients ne confère pas au produit final de manière perceptible les caractéristiques aromatiques typiques de ces ingrédients » et si cela est mentionné sur l’étiquette. Pour les "bières à …", ajout possible aussi d’ "ingrédients" ("matières végétales ou d’origine végétale, boissons alcoolisées ou miel) à condition qu’ils ne dépassent pas 10% du volume. Pour les "bières à … " et les « bières aromatisées à … ", ajout possible de colorants d’origine végétale.

De la bière dans des bouteilles de mousseux ?

Autres nouveautés, on pourra vendre de la bière dans des bouteilles de type « vin mousseux » et deux mentions sont rajoutées à celles existantes : "bière de garde" (21 jours minimum) et "pur malt" (moût préparé uniquement à partir de malt de céréales).

  - Aucun(e)
-