Insolite

Commando de voleurs et course-poursuite : 5000 euros de viande et de plats de fête volés en pleine nuit dans l’Yonne

Par Faustine Mauerhan, France Bleu Auxerre et France Bleu mercredi 28 décembre 2016 à 16:20

La vitrine de la boucherie de Flogny-la-Chapelle a été dévalisée par un commando de voleurs.
La vitrine de la boucherie de Flogny-la-Chapelle a été dévalisée par un commando de voleurs. © Maxppp -

Dans la nuit de mardi à mercredi, à Flogny-la-Chapelle dans l’Yonne, un commando de voleurs très organisé a cambriolé la boucherie du village avant de prendre la fuite, poursuivis par les gendarmes. Ils ont volé pour près de 5.000 euros de viande, d’escargots, de chapons et de boudins blanc.

Le scenario pourrait presque être celui d’un film américain. Dans la nuit de mardi à mercredi, au beau milieu de la campagne du Tonnerois, à Flogny-la-Chapelle, dans l’Yonne, un commando de voleurs à l’évidence très organisé, a failli réussir un coup de maître : dresser une table de réveillon à 5 000 euros avec des chapons, des escargots ou des langoustes volés. C’était sans compter sur la gendarmerie qui a les a fait fuir dans une folle course-poursuite de plusieurs kilomètres.

Ils coupent le téléphone de toute la zone commerciale de Flogny-la-Chapelle

Vers 01h00 du matin, les malfaiteurs bien renseignés descellent une plaque EDF dans un des trottoirs de Flogny-la-Chapelle et plongent dans le sous-sol pour couper les lignes téléphoniques de la petite zone commerciale à l’entrée du village. Les alarmes de surveillance branchées sur téléphone sont alors désactivées. Malheureusement pour eux, les deux bouchers associés de Flogny-la-Chapelle, d’expérience, ont branché la leur sur un réseau GSM. Elle se déclenche donc à leur entrée dans la boutique et la société de surveillance prévient la gendarmerie.

"A cette période de l’année, nos vitrines sont pleines de plats de fête"

Les voleurs ont le temps de dévaliser les vitrines de la boucherie : viande découpée, escargots, chapons, langoustes, plats préparés, etc. Ils repartent avec près de 5.000 euros de marchandise à bord de deux gros 4x4 sans plaque d’immatriculation. Ils sortent tout juste du parking quand la patrouille de gendarmerie de Saint-Florentin arrive, les repère et les prend en chasse. Elle est vite rejoint par plusieurs unités d'Auxerre et un plan filet est déclenché pour stopper les fuyards. La course poursuite va durer sur plusieurs kilomètres pendant lesquels les malfaiteurs jettent leur butin par les fenêtres pour freiner les gendarmes. Leur trace disparaît à l'entrée d'un petit chemin forestier, près d'Appoigny.

Le commando a finalement réussi à prendre la fuite. Une enquête est ouverte évidemment.

Noël et nouvel an : une période à risque pour les commerces spécialisés

C’est la troisième fois en dix ans que Gérard Govin et son associé sont cambriolés pendant la période de Noël. Forcément, "les vitrines sont pleines de foie gras, de chapons, de langoustes, de plats de fêtes", explique le boucher le Flogny-la-Chapelle, fataliste. "On va devoir tout recommander et tout repréparer dans l’urgence pour être prêt ce week-end pour la Saint-Sylvestre, et pour le reste, les assurances vont jouer", souffle l’artisan habitué.

Gérard Govin : "Ce sont des gens très organisés."

Et il n’est pas le seul. A Vézelay déjà, la semaine dernière, trois commerçants ont été cambriolé à la veille du réveillon de Noël. Une librairie et deux domaines viticoles avaient été visités par des voleurs repartis avec des vieux millésimes, des conserves de foie gras et des filets de truite fumée. "Dans ces périodes-là, on le sait très bien, les voleurs ne viennent pas pour l’argent mais clairement pour les produits", déplore Gérard Govin.

Cambriolage à Flogny-la-Chapelle et course-poursuite folle : le reportage de France Bleu Auxerre