Insolite

"Comme disait l'autre, je pense donc je suis !" : les perles du bac 2014

Par Marina Cabiten, France Bleu jeudi 26 juin 2014 à 11:42

Certaines copies de philosophie étaient riches en pensées... profondes.

Alors que les candidats au bac attendent leurs résultats, des extraits de leurs copies filtrent sur internet et notamment ceux de l'épreuve de philosophie. Certains correcteurs taquins ont voulu partager avec le plus grand nombre les perles offertes par les élèves.

La philosophie, épreuve emblématique puisqu'elle ouvre chaque année les épreuves écrites du baccalauréat, peut également se révéler surprenante. Des extraits de certaines copies ont fuité sur le site internet Perles du bac , dans lesquels les candidats se montrent plein d'humour... Parfois sans le vouloir.

Les perles de la série littéraire

C'est surtout le second sujet proposé en série L qui a inspiré les potentiels bacheliers : "Doit-on tout faire pour être heureux ?". La réponse est oui pour ce candidat qui estime avoir justement vécu une telle expérience très récemment > "Pour être heureux, on doit parfois tout donner : par exemple ici, pour avoir le bonheur de passer 4 heures ici, je n'ai pas hésiter à affronter les grèves de la SNCF. Comme référence, je pourrais citer la CGT ou le patron de la SNCF, mais dans une copie de philosophie ça ferait un peu tâche. Alors passons cet intermède léger."

D'autres n'hésitent pas à mêler philosophie et actualité, comme par exemple avec cette référence bien placée au Mondial de foot > "Vivre heureux c'est parfois simple : un bon canapé, une bière, un match. Bref, rien à faire."

La culture générale est également un sérieux atout pour cette épreuve de philosophie, et les candidats en sont bien conscients > "Il en faut peu pour être heureux, comme le chantaient les 7 nains de Blanche-Neige."

Les perles de la série économique et sociale

"Suffit-il d'avoir le choix pour être libre ?" se sont demandés les candidats de la série ES. Pour l'un d'entre eux, en tout cas, choisir n'est pas aisé > "Choisir c'est comme avoir une épée de Da Moclès sur sa tête."

L'autre sujet portait sur l'introspection :  "Pourquoi chercher à se connaître soi-même ?". Pour cet élève, se connaître permet notamment de ne pas perdre de temps avec des démarches inutiles > "Je me connais assez pour savoir que je ne garderais pas un boulot plus de deux semaines. Comme je le sais, mes chances de réussite en sont doublées vu que je ne vais même pas essayer d'en trouver un."

Un autre aspirant bachelier nous met face à une vérité implacable > "Se connaître soi-même nécessite une bonne connaissance de soi."

Les perles de la série scientifique

Ce n'est parce qu'ils se concentrent plus souvent sur des chiffres que les élèves de la série S ne sont pas à l'aise avec les lettres. Eux aussi étaient interrogés sur le bonheur, avec ce sujet "Vivons-nous pour être heureux ?". La réponse semble être oui, mais les jeunes philosophes estiment que des obstacles entravent cet objectif > "Pour vivre dans la joie et l'allée graisse, il faut faire des sacrifices."

"On vit pour être heureux, mais des gens voudraient qu'on soit pas heureux ( Etat, parents, professeurs, SNCF... )."

Les auteurs de ces perles du bac 2014 pourront-ils être heureux à l'annonce des résultats ? Réponse le vendredi 4 juillet.