Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Centenaire de la Première Guerre mondiale

Commémorations du 11 novembre 1918: bientôt des noms sur le monument aux morts de Bressey-sur-Tille près de Dijon

jeudi 8 novembre 2018 à 19:37 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

A quelques jours des commémorations du 11 novembre 1918. Bressey-sur-Tille possède un étrange monument aux morts: aucun nom n'y figure! Pourtant 10 soldats ont perdus la vie dans ce conflit. Anomalie qui va bientôt être corrigée grâce au travail de recherches d'un adjoint passionné d'histoire.

L'étrange monument aux morts de Bressey-sur-Tille, construit à la fin des années 80, aucun nom n'y a été inscrit
L'étrange monument aux morts de Bressey-sur-Tille, construit à la fin des années 80, aucun nom n'y a été inscrit © Radio France - Thomas Nougaillon

21560 Bressey-sur-Tille, France

Dans chaque commune de France on s'apprête, ce dimanche 11 novembre, à commémorer le centenaire de la fin de la guerre de 1914-1918. Chaque ville, chaque village a bien entendu son monument aux morts. Bressey-sur-Tille, petite commune d'un millier d'habitants, à l'Est de Dijon ne fait bien sûr pas exception. 

Sauf que, bizarrerie de l'histoire, aucun nom n'a jamais été inscrit sur le petit monument en marbre noir, en forme d'obélisque, installé devant la mairie depuis la fin des années 80. La commune a pourtant eu des morts en 14-18.

Le site internet "Mémoire des Hommes", une aide précieuse 

Bruno Saniez, a décidé de réparer cette anomalie, 4e adjoint à la mairie, passionné d'histoire, il a fait avec le soutien des Archives Départementales et d'un collègue du conseil municipal, des recherches qui ont permis de retrouver les noms de 10 Poilus Bresseyliens tombés pour la France.  

"J'avais vu des plaques sur l'ancienne mairie et dans la vieille chapelle du château où étaient inscrits le nom de ces soldats. Nous avons également reçu un document envoyé par le Département de la Côte-d'Or, qui avait fait d'autres recherches de son côté, sur lequel on retrouvé tous les morts de la commune. A partir de cette base là, j'ai fait mes propres recherches -notamment- sur le site internet "mémoires des hommes". _Je n'ai aucun mérite, aucune fierté particulière_. Aujourd'hui je pense qu'il faut plutôt être fiers et reconnaissants du sacrifice réalisé par ces hommes". 

Bruno Saniez, 4e adjoint à la mairie de Bressey-sur-Tille, un grand amateur d'histoire

Les noms des soldats étaient jusqu'à présent consignés sur des plaques ou retranscris sur des documents affichés en mairie ou dans cette chapelle - Radio France
Les noms des soldats étaient jusqu'à présent consignés sur des plaques ou retranscris sur des documents affichés en mairie ou dans cette chapelle © Radio France - Thomas Nougaillon

Paul-Émile Lamarche mort en mer sur un bateau torpillé par les Allemands 

Au total ce sont 10 noms qui ont été retrouvés, ils seront bientôt gravés sur le monument aux morts de Bressey-sur-Tille. Parmi ces soldats figure Paul-Émile Lamarche, mort le 4 octobre 1916, à l'âge de 42 ans. Son destin a particulièrement marqué Bruno Saniez. 

"Il avait déjà un certain âge et devait avoir un ou deux enfants. Normalement _il n'aurait pas du être appelé au front et il a pourtant été envoyé aux Dardanelles_. Le bateau sur lequel il se trouvait a été torpillé et il est mort noyé. Je trouve ce destin émouvant. Car il s'agissait d'un réserviste qui a fini par se faire tuer loin de chez lui". 

Sa petite-fille se bat depuis des années pour que le nom de Paul-Émile Lamarche et de ses compagnons d'infortune figurent sur le monument

Ce bateau, c'est le Gallia, il a sombré en Méditerranée emportant avec lui plus de 1 300 hommes à bord dont le Côte-d'Orien. Geneviève Rossignol, 85 ans, la petite-fille de Paul-Emile Lamarche, vit toujours en Côte-d'Or. Cela fait des années qu'elle remue ciel et terre pour que les noms des soldats soient gravés sur le monument aux morts de Bressey-sur-Tille. Et cela devrait donc, bientôt, être le cas. 

Le témoignage de Geneviève, petite-fille d'un Poilu, disparu à la guerre à 42 ans en 1916

"C'est ce que je voulais, au bout de 100 ans il était temps" souffle la vieille dame. Si une majorité des Français ont tourné la page, pour Geneviève, cette guerre est un souvenir encore douloureux. "Pour moi oui. Parce que ma mère avait 16 ans quand son père est mort et elle a du aller travailler dans les fermes pour aider ma grand-mère et faire vivre notre famille".

Notre reporter revient sur les recherches de Bruno Saniez et l'histoire de Paul-Emile Lamarche

Les noms des Poilus et le lieu de leurs morts figurent sur ce document affichés sur l'un des murs de la chapelle - Radio France
Les noms des Poilus et le lieu de leurs morts figurent sur ce document affichés sur l'un des murs de la chapelle © Radio France - Thomas Nougaillon

D'ici la fin de l'année les noms des soldats seront gravés 

Selon Bruno Saniez les noms de ces 10 Poilus Bresseyliens seront gravés d'ici à la fin de l'année. C'est l'entreprise de pompes funèbres Giraudet de Champdôtre qui est chargé de ce travail. Cela va coûter 2 000 euros à la commune. Lorsque les noms seront inscrits sur le monument une inauguration officielle sera organisée sous la houlette du Souvenir Français. 

Les noms de ces 6 soldats, ainsi que 4 autres retrouvés par l'adjoint au maire, vont être officiellement gravés sur le monument aux morts - Radio France
Les noms de ces 6 soldats, ainsi que 4 autres retrouvés par l'adjoint au maire, vont être officiellement gravés sur le monument aux morts © Radio France - Thomas Nougaillon

Notre journaliste s'est rendu à Bressey, il explique ce qu'il voit autour de lui...

Un homme guide notre reporter à l'intérieur de l'église, bizarrement, il tient à rester anonyme...