Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : dans un clip, un Périgourdin installé à Bordeaux interprète une chanson sur le coronavirus

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu Gironde

Dans une vidéo publiée sur sa page Facebook, un jeune Périgourdin originaire de Thenon, interprète avec humour une chanson sur le coronavirus. Colin, 33 ans, est actuellement étudiant au Cours Florent de Bordeaux.

Colin (à droite) et son colocataire ont tourné leur clip dans leur appartement bordelais
Colin (à droite) et son colocataire ont tourné leur clip dans leur appartement bordelais - Facebook Colin Gigaroff

Il est comédien et originaire de Thenon. Colin, âgé de 33 ans et étudiant au cours Florent de Bordeaux, interprète, dans une vidéo publiée sur son compte Facebook, une chanson sur le coronavirus et le confinement.

Un clip confiné

Cette chanson intitulée "J'entends dire du corona" a été écrite sur la mélodie du titre "J'entends parler du SIDA" de Ragasonic. Tout est parti d'un apéro-visio entre amis où les premières paroles de la chanson sont sorties des esprits de cette bande de copains. Colin et un de ses amis ont ensuite mis entre deux et trois semaines pour écrire la chanson dans sa totalité. Ce titre évoque avec humour le coronavirus et le quotidien pendant le confinement : "On a enregistré la chanson avec des écouteurs d'iPhone et une chaussette sur le micro" explique le comédien.

Le Périgourdin, fils des propriétaires de la guinguette de l’Étang à Thenon, s'est ensuite filmé "à l'appareil photo" dans son appartement bordelais avec Pierre-Philippe, son colocataire musicien.

On voulait raconter le confinement d'une manière légère avec une note d'espoir à la fin : il faut prendre son mal en patience mais on va tout se retrouver un jour dans un bar en terrasse - Colin. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Après 15 ans de restauration, Colin a repris des études au cours Florent de Bordeaux. Pendant le confinement, il travaille au marché des Capucins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess