Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Confinement : une loirétaine court le marathon de Madrid dans son jardin

-
Par , France Bleu Orléans

120 tours de jardin, en 3 heures et 46 minutes !! Marie-Esther Tinon a relevé le défi. Dimanche dernier, elle a couru le marathon de Madrid depuis son jardin, à Sandillon. Elle devait participer à l’événement en Espagne, qui a été annulé pour cause de confinement.

Marie-Esther Tinon dans la cour de sa maison
Marie-Esther Tinon dans la cour de sa maison - Marie-Esther Tinon

Depuis 8 ans, Marie-Esther Tinon ne rate jamais le marathon de Madrid qui a lieu fin avril. " C'est une course très spéciale pour moi, il y a beaucoup d'ambiance, de chaleur dans les rues et c'est un moment où je me retrouve avec ma fille qui court aussi". Mais, cette année, pas de marathon, en tous cas, pas sur place pour cause de confinement. Pour compenser, les organisateurs ont proposé aux concurrents "un marathon virtuel" depuis chez eux et les inscriptions ont été reversées à la Fondation Caritas. " Pour moi, c'est un geste du cœur" explique Marie-Esther, " l'argent sert aux victimes du Coronavirus et en plus j'avais envie de relever ce défi, de me surpasser."

J'ai pris l'habitude de m'organiser autour des pots de fleurs

Dimanche matin, Marie-Esther s'est donc mise dans les conditions réelles de la course. " Je me suis levée à 6h, j'ai préparé les affaires et à 9h, top départ, j'étais dans le jardin." La loirétaine reconnait qu'elle a la chance d'avoir un grand jardin, elle a fait aussi des tours sur la route devant chez elle. Son mari, et unique spectateur, faisait lui les ravitaillements en eau régulièrement. " Je rentrais, je sortais du jardin et j'allais au fond et puis je recommençais. Depuis quelques semaines, avec l'entrainement, j'ai pris l'habitude de m'organiser autour des pots de fleurs"

Marie-Esther dans son jardin à Sandillon
Marie-Esther dans son jardin à Sandillon - M-Esther Tinon

Je m'imaginais dans les rues de Madrid

La coureuse de 60 ans reconnait qu'il a fallu s'accrocher : " j'aurais pu tout arrêter mais je me suis dit, ma vieille, t'as commencé alors tu finis". Et pour tenir, la Loirétaine a repassé dans sa tête les meilleurs moments de ces derniers marathons à Madrid. " Je m'imaginais arriver Place d'Espagne avec les supporters autour, les groupes de musique qui jouent le long du parcours." Le plus dure pour la sportive loirétaine, c'est de ne "pas avoir été soutenue, poussée par le groupe. Quand on est dans une course, une petite main sur l'épaule et hop, on repart. Et là, j'étais seule." 

" On m'a traité de débile mais moi j'avais envie de me surpasser"

Au final, Marie-Esther Tinon a quand même bouclé son marathon en 3 heures et 46 minutes. " Je l'ai fait et j'en suis fier". En tout, près de 10.000 personnes à travers le monde ont couru dimanche le marathon de Madrid, depuis chez eux. L'épreuve, en vrai, dans les rues de la capitale espagnole, a été reportée au mois de novembre. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess