Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Continvoir : un couple de Tourangeaux lance un appel aux dons pour garder Bambinette

mardi 9 octobre 2018 à 18:30 Par Soizic Bour, France Bleu Touraine

Il y a six mois ce couple de Tourangeaux a recueilli un faon blessé et s'en est occupé. Problème : ils doivent aujourd'hui construire un enclos pour le cervidé, ce qui va leur coûter 5.000 euros. Sans ça, ils ne pourront pas garder leur biche, Bambinette, chez eux.

Bambinette au moment où Jean-Luc et Ghislaine l'ont trouvée, blessée.
Bambinette au moment où Jean-Luc et Ghislaine l'ont trouvée, blessée. -

Continvoir, France

Voilà six mois que Jean-Luc et Ghislaine ont recueilli Bambinette, un faon blessé, chez eux. Ils s'en sont tout de suite occupé : "On lui a donné le biberon, on l'a soigné", explique la femme de 41 ans. Bambinette grandi dans le foyer du couple, à Continvoir, à l'Ouest de Tours. 

Classée parmi les espèces dangereuses

Sauf qu'au début de l'été, les services de l'ONCFS, l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, viennent toquer chez eux. La biche fait partie de la famille des cervidés, c'est un animal non domestique classé dans les espèces dangereuses

Des conditions de détention non conformes

Et pour la garder, il faut un certificat de capacité, qui prouve que la personne qui détient l'animal est bien capable de l'élever. Il faut également une autorisation de détention, qui juge que les conditions de détentions sont conformes au bien-être de l'animal

Problème : le couple n'a ni l'un, ni l'autre. Ils ont bien un espace de plus d'un hectare comme demandé pour accueillir un cervidé, mais il leur manque un enclos. L'ONCFS a donc verbalisé Jean-Luc et Ghislaine, puis a remonté la procédure au procureur, qui leur a laissé un délai pour se retourner. 

C'est devenu notre bébé

Le couple doit donc construire un enclos autour de leur terrain, avec un grillage de deux mètres, condition sine qua non pour garder Bambinette. Le parc va faire 4x100 mètres.  "Il faudra aussi la stériliser", explique Ghislaine. Les cervidés sont souvent assujettis à la tuberculose et il faut les vacciner quand ils sont en contact avec l'homme.

"Le problème c'est que mon compagnon est au RSA", continue-t-elle. "Et moi je ne gagne pas beaucoup avec mon travail d'aide ménagère", ajoute-t-elle. Le couple a donc décidé de lancer un appel aux dons pour financer l'enclos et le vaccin. "Bambinette est trop importante pour nous, c'est devenu notre bébé", explique Ghislaine. "Mon compagnon n'a pas eu d'enfants, il a 50 ans et donc il la considère comme sa fille", souligne-t-elle. 

Bambinette a bien grandi, 6 mois après que Ghislaine et Jean-Luc l'ai recueillie. - Aucun(e)
Bambinette a bien grandi, 6 mois après que Ghislaine et Jean-Luc l'ai recueillie. -

Si vous voulez les aider, vous pouvez contacter Ghislaine au gigidu37420@hotmail.fr.