Insolite

Convoi exceptionnel pour deux gigantesques passerelles de retour à Arromanches

France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu Cotentin mardi 21 avril 2015 à 12:39

Les pontons d'Arromanches, seuls vestiges encore visibles du Débarquement au large de la Normandie.
Les pontons d'Arromanches, seuls vestiges encore visibles du Débarquement au large de la Normandie. © Francis Gaugain - Radio France

Retour au bercail par convoi exceptionnel ce mardi matin pour deux passerelles du port artificiel d'Arromanches, dans le Calvados. Utilisées pour le Débarquement de 1944, elles étaient stockées depuis de nombreuses années à Revin, dans les Ardennes.

Les vestiges du port artificiel d'Arromanches créé pour le Débarquement apparaissent encore au large de la plage de cette commune du Calvados. Ce mardi, deux passerelles reviennent au bercail après avoir passé plusieurs années dans les Ardennes. Le 6 juin 1944 et les jours qui ont suivi, elles avaient été utilisées pour former une sorte de pont qui facilitait le débarquement du matériel aux Alliés. Après guerre, le port artificiel a été démantelé pour être recyclé dans la reconstruction et dispersé partout en France.

 

 

Les deux passerelles rapatriées ce mardi dans le Calvados sont arrivées en convoi exceptionnel de Revin, dans les Ardennes, où elles avaient été utilisées pour former un pont sur la Meuse. 

Les passerelles du port artificiel d'Arromanches formait le pont Saint-Nicolas à Revin, dans les Ardennes.  - Aucun(e)
Les passerelles du port artificiel d'Arromanches formait le pont Saint-Nicolas à Revin, dans les Ardennes.