Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : à Dijon, de la poésie au téléphone pour contrer la solitude du confinement

Depuis la mise en place du confinement en France le mardi 17 mars 2020 une compagnie de théâtre de Dijon propose des permanences téléphoniques au grand public, des permanences poétiques ! Sur simple appel des comédiens vous lisent des poèmes en direct. Les appels arrivent du monde entier !

Une dame au téléphone (illustration)
Une dame au téléphone (illustration) © Maxppp - Pierre Rousseau

Pour vous mettre un peu de baume au coeur en ces temps de confinement, le Théâtre Universitaire de Dijon -qui comme les autres structures culturelles a du annuler tous les événements programmés depuis de longues semaines- dégaine ses "permanences poétiques"

Des poèmes en direct sur simple appel

Pas de risques de briser les règles du confinement ou d'attraper le COVID-19 puisque tout se passe au téléphone du lundi au vendredi de 19 heures à 20 heures. Au bout du fil des comédiens vous lisent des poèmes en direct sur simple appel !

Une initiative remise au goût du jour

Ces permanences téléphoniques étaient normalement prévues pour le festival Eclosion du Théâtre Universitaire de Dijon. Elles devaient permettre aux spectateurs de patienter dans les files d'attente explique Sébastien Foutoyet de la Compagnie SF, compagnie de théâtre dijonnaise partenaire de l'événement

De la poésie pour aider les gens à patienter

"Sur les queues, les files d'attente, on donnait nos numéros de téléphone et les gens appelaient. Pour les faire patienter on leur faisait un brin de poésie. Du coup quand il y a eu ce confinement on s'est dit qu'on allait offrir cela tous les jours du lundi au vendredi. Nous sommes une vingtaine, en majorité des étudiants du théâtre universitaire, à tenir ces permanences et les gens appellent de partout, et tout le temps !"

Les journées d'intégration ont lieu en septembre à l'université de Bourgogne, ici sur le campus dijonnais.
Les journées d'intégration ont lieu en septembre à l'université de Bourgogne, ici sur le campus dijonnais. © Radio France - Stéphanie Perenon

"Vingt à trente appels par séance"

Lancée mi-mars au début du confinement ces permanences poétiques cartonnent explique Sébastien Foutoyet, preuve qu'il manquait quelque chose dans notre société blessée par le virus. "Oui ça n'arrête pas, j'ai personnellement vingt à trente appels par séances. _On nous appelle même de la Réunion et des Départements d'Outre-Mer_. Je crois que les gens ont besoin de tendresse, d'amour, de beauté et donc de poésie je pense !"

Rendez-vous sur le FaceBook du Théâtre Universitaire 

Pour profiter de ces lectures de poèmes récités uniquement pour vous, c'est simple : rendez-vous sur FaceBook, likez la page du Théâtre Universitaire de Dijon et suivez les "posts". Vous choisirez alors un numéro de téléphone en fonction du nom d'un poème. Cette opération est animée par la "BUIPEP" la Brigade Universitaire d'Intervention Poétique en Espace Public menée en partenariat avec la Compagnie SF.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu