Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Coronavirus : commandez du muguet chez un fleuriste de l'Eure, solidaire des soignants et de son producteur

Bourgtheroulde

À Grand-Bourgtheroulde, Cédric Deshayes, vice-champion de France des fleuristes 2019, soutient son fournisseur de muguet. Il propose de réserver votre pot et assurera la livraison gratuitement. Un don sera même versé à l'hôpital des Feugrais à Elbeuf.

Le muguet de Valentin Brossard est en pleine floraison
Le muguet de Valentin Brossard est en pleine floraison © Radio France - Valentin Brossard

Dans quelques jours, c'est le 1er mai, synonyme, en temps ordinaire, de cortèges pour la fête du travail et de muguet porte-bonheur mais cette année, avec les mesures de confinement, pépiniéristes, horticultures et fleuristes sont à la peine, "j'ai un ami qui a perdu plus de 10.000 hortensias" se désole Cédric Deshayes qui lance une initiative solidaire :  réserver votre muguet dès à présent "c'est la sauvegarde de nos producteurs" explique le vice-champion de France des fleuristes. Du muguet produit par Valentin Brossard, avec qui le maître fleuriste de Grand-Bourgtheroulde travaille depuis plus de vingt ans. 

C'est une véritable détresse, le métier est en danger"

Valentin Brossard a mis en terre 50000 plants de muguet d'origine allemande. Reste à trouver les clients
Valentin Brossard a mis en terre 50000 plants de muguet d'origine allemande. Reste à trouver les clients © Radio France - Valentin Brossard

Une intitiative à laquelle est sensible son fournisseur Valentin Brossard, installé dans l'Essonne, qui a investi 70000 euros dans ses plants mis en terre entre le 16 et 18 mars, juste au début des mesures de fermeture de commerces jugés non-essentiels. 50000 plants qu'il faut vendre maintenant "on ne peut pas vendre quinze jours après, il y a vraiment une date butoir" explique le producteur de muguet et de fleurs coupées depuis trois générations.

Les commandes se font en appelant la boutique Art et Végétal ou par mail et le paiement s'effectue par PayPal ou par virement bancaire. Cédric Deshayes est en mesure de prendre les commandes jusqu'à quatre jours avant le 1er mai. Il est prêt à travailler jour et nuit pour emballer les pots de muguet, car "habitué à travailler 80 heures par semaine, je m'ennuie un peu en ce moment" explique-t-il. 

LA BELLE INITIATIVE : le muguet solidaire de Cédric Deshayes à Grand-Bourgtheroulde

Les pots de muguet sont prêts à être expédiés
Les pots de muguet sont prêts à être expédiés © Radio France - Valentin Brossard

Livraison gratuite et dons à l'hôpital

Cédric Deshayes assurera la livraison gratuitement "même pour un pot, c'est une façon solidaire d'aider les gens" dit-il, dans tout le département de l'Eure et une partie de la Seine-Maritime. Des pots qui peuvent être accompagnés d'un message personnel et pour chaque pot  acheté, il fera un don à l'hôpital d'Elbeuf-Louviers -Val de Reuil. 

"J'espère leur donner un beau chèque, de façon à ce que ce personnel soignant puisse profiter "

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Des dons qui pourront servir à l'achat de matériel pour le personnel de l'hôpital des Feugrais, car, avec sa femme, Cédric Deshayes a été "très ému de voir que ce personnel médical n'avait pas ce qu'il fallait". Sur chaque commande de muguet ou de fleurs coupées, le maître artisan prélèvera trois euros jusqu'à la fin du confinement. Lors de la première journée, il a déjà réuni 200 euros.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess