Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus et confinement : confiné, il redécouvre Alès et les Cévennes

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Le confinement a parfois des effets inattendus ! En témoigne ce que vit aujourd'hui Chris Doumaiselle, bloqué depuis mi-mars dans un appartement à Alès. Une ville qu'il avait quittée il y a 25 ans pour les États-Unis. Il ne pensait jamais y revenir.

Chris Doumaiselle heureux, finalement, d'être confiné à Alès
Chris Doumaiselle heureux, finalement, d'être confiné à Alès -

Chris Doumaiselle a 51 ans. C'est le patron comblé du site "Skillter.com" qui propose à la vente, des voitures de collection américaines. Détenteur aujourd'hui d'un passeport américain, Chris vit près de Los Angeles en Californie. Il n'imaginait pas se retrouver un jour confiné dans un appartement à Alès, une ville qu'il a quittée il y a 25 ans.

"Je suis parti en 94 attiré par le rêve américain. C'est pour voir un client à Saint-Jean-du-Gard qui m'avait commandé deux voitures de collection, que je suis revenu en France, une semaine avant le confinement. Mais impossible de repartir. Les avions que je devais prendre ont été annulés."  

Les oiseaux et l'air pur le matin 

Chris se retrouve aujourd'hui confiné avec sa compagne dans l'appartement qu'il avait loué à Alès. " Le matin quand je me lève, j'entends les oiseaux. J'ai de l'air pur, la tranquillité, alors que chez moi aux Etats-Unis, quand je sors de chez moi, le stress commence, les voitures, le freeway, la vie est complètement différente ! J'aime la vie américaine et je voulais vite partir d'Alès, mais là, au contraire, je suis heureux d'y être

Au travail tous les jours

Grâce à internet, Chris continue à travailler. Son emploi du temps n'a pas changé. "Je me lève à 7h, je fais du sport jusqu'à 8h et ensuite je travaille jusqu'à 22h. Avec le confinement, les clients sont davantage sur les réseaux sociaux et la fréquentation de mon site a doublé voire triplé. Ils ont davantage de temps pour choisir des voitures".

Pas question pour l'instant de repartir aux États-Unis, le pays étant lui aussi touché par la pandémie. " Il faut tout simplement attendre" se résigne Chris, pas si mécontent de ce retour forcé dans les Cévennes. "Quand je suis allé voir mon client à Saint-Jean-du-Gard, je suis allé me promener vers les rivières de Miallet. C'est toute mon adolescence. Je me suis dit, ça fait du bien finalement de se retrouver 25 ans en arrière et pourquoi pas d'acheter une petite maison au bord d'une rivière.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess