Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Coronavirus : un chercheur traduit le Covid-19 en symphonie

Par

Markus Buehler, chercheur au MIT américain et passionné de musique, a pour habitude de convertir les structures des virus pour en faire des pistes sonores. Le Covid-19 n'y a pas échappé : la structure du virus se mue en 1h50 de musique zen.

Quand le coronavirus devient une partition grâce à la traduction de ses molécules en sons. Quand le coronavirus devient une partition grâce à la traduction de ses molécules en sons.
Quand le coronavirus devient une partition grâce à la traduction de ses molécules en sons. - Capture d'écran Youtube

Qui aurait pu croire que le virus du Covid-19 puisse se transformer en une symphonie relaxante ? C'est en tout cas ce qu'a accompli Markus J. Buehler, chercheur au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Féru de musique et ingénieur, il a réussi à traduire la surface protéinique du coronavirus en une piste musicale d'une heure et 50 minutes. 

Publicité
Logo France Bleu

Une intelligence artificielle en guise de traducteur

Pour opérer, Markus Buelher a aligné les suites de protéines ("spikes") et leurs liaisons puis a utilisé une intelligence artificielle pour les convertir en sons, ou"contrepoints". L'organisation régulière de ces molécules se mue alors en une suite de note douces.

Vous pouvez écouter la "Symphonie du 2019-nCov" en suivant ce lien ou dans cette vidéo :

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu