Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : un habitant de Vierzon solidaire de l'Oise

-
Par , France Bleu Berry

Un producteur de champignons de Vierzon cède à prix coûtant une partie de sa réserve de masques, afin d'aider les médecins de l'Oise.

Olivier Rivet, dans sa champignonnière à Vierzon
Olivier Rivet, dans sa champignonnière à Vierzon © Radio France - Michel Benoit

Pour faire face à la pénurie de masques, le président de la République a annoncé ce mardi que les stocks et la production, étaient réquisitionnés. Un habitant de Vierzon n'a pas attendu cette décision pour se montrer utile : Olivier Rivet possède une champignonnière à Vierzon. On y porte des masques pour éviter d'inhaler les spores... Il a donc pris sa voiture dès lundi matin pour aller à Beauvais, dans l'Oise. Ce département est l'un des plus touchés par le covid 19. Même le préfet a été placé à l'isolement... Olivier Rivet a acheminé plus de 2.000 masques qu'il a remis aux autorités (il les cède à prix coûtant).  Olivier Rivet a pris sa décision dimanche soir en écoutant l'appel d'un médecin de l'Oise, à la radio : " J'étais sur France Info et un médecin se demandait s'il allait devoir aller soigner les malades avec un slip sur la tête parce qu'il n'avait plus de masques pour se protéger. J'ai trouvé qu'il avait de l'humour, mais surtout, cela m'a ému. Je me suis dit, quand même, si ceux qui sont les premiers concernés, ne peuvent plus aller au contact des malades, et ne peuvent plus prodiguer de soins, on va avoir une épidémie encore plus forte. Comme nous, en tant que champignonniste, on possède des stocks importants, je me suis dis que je devais agir. " 

Olivier Rivet, producteur de champignons à Vierzon.
Olivier Rivet, producteur de champignons à Vierzon. © Radio France - Michel Benoit

A Beauvais, les autorités ont été pour le moins surprises par l'arrivée d'Olivier Rivet avec tous ses masques. : " Au début, ils ont trouvé cela bizarre. Ils ont même cru que c'était des masques volés. En vérifiant ma carte d'identité, qui j'étais, tout s'est finalement bien passé. Je n'ai pas pu rencontrer le préfet puisqu'il entrait en confinement. Mais l'essentiel, c'est que ces masques puissent servir. On est à une époque où tout le monde aime critiquer, il vaudrait mieux que chacun se porte assistance. De plus en plus aujourd'hui, les gens se crient dessus. Il vaudrait mieux se montrer bienveillants et solidaires." 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu