Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un village breton commande 1.000 munsters pour soutenir un éleveur alsacien

La commune bretonne de Kermaria-Sulard vient de passer commande de 1.000 fromages à un éleveur de Muhlbach-sur-Munster. Une façon de venir en aide à un producteur de munster, de sa commune jumelle en Alsace, qui n'avait plus de débouchés pour ses fromages.

Mathieu Hunzinger éleveur et producteur de munster à Muhlbach-sur-Munster.
Mathieu Hunzinger éleveur et producteur de munster à Muhlbach-sur-Munster. © Radio France - Patrick Genthon

La solidarité bretonne vient au secours d’un producteur alsacien de munster. Une belle histoire aussi de jumelage entre deux villages Muhlbach-sur-Munster (Haut-Rhin) et la commune de Kermaria-Sulard, un millier d’habitants dans les Côtes d’Armor.

Mathieu Huntzinger, qui exploite une vingtaine de vaches de race vosgienne et brune des Alpes, était désespéré. Sans débouchés pour ses fromages, son unique production, cet agriculteur de montagne âgé de 30 ans ne voyait pas comment s’en sortir.

C’est le maire de son village alsacien qui a imaginé la solution, faire appel à la solidarité de la commune bretonne avec laquelle Mulhbach-sur-Munster est jumelée depuis 1993.

Plus de 1.000 fromages commandés

Les Bretons, plein de ressources, se sont démenés comme le confirme le maire de Kermaria-Sulard, Dominique Boitel. "Nous aussi avons été surpris du résultat. Grâce aux réseaux du comité de jumelage et une aide efficace de la presse locale". Le maire et son équipe s'étaient fixés 300 fromages comme objectif. "Ça a fait une traînée de poudre" dit l'élu, "on est arrivé à une commande de 1.006 fromages".

Des munsters mais aussi des Saint-Grégoire, un autre fromage de la vallée de Munster. Une première livraison a déjà eu lieu grâce au concours d'un transporteur. Le reste de la commande est encore à l’affinage chez le producteur, la ferme Meyer-Hunzinger, et sera livré d’ici quelques semaines aux clients bretons de Kermaria-Sulard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess