Climat – Environnement

Côte Basque : ils grelottent avec le sourire

Par Valérie Menut, France Bleu Pays Basque mardi 17 janvier 2017 à 19:55

Philippe, pêcheur amateur, passe ses journées en bord de mer à Biarritz
Philippe, pêcheur amateur, passe ses journées en bord de mer à Biarritz © Radio France - Valérie Menut

Sur la côte basque, le mercure a flirté avec les 5° ce 17 janvier. Un froid vif sous un grand soleil, qui n'a pas découragé ceux qui passent leur journée dehors, à l'image de pêcheurs amateurs rencontrés au Rocher de la Vierge à Biarritz.

Philippe et Pierre pêchent toute la journée au Rocher de la Vierge. Ils sont là dès 8h30 et partent un peu avant le coucher du soleil. La pêche du jour se résume à 2 (beaux) sars, et un immense bonheur d'être là, malgré le froid. Il faut dire qu'ils sont équipés : bottes, chaussettes en laine, pulls en polaire, ciré ou blouson et bonnet. Et un petit secret : des marrons chauds dans les poches.

Michel vend des marrons grillés en centre ville de Biarritz. - Radio France
Michel vend des marrons grillés en centre ville de Biarritz. © Radio France - Valérie Menut

Michel vend des marrons grillés en centre-ville de Biarritz depuis 17 ans. D'octobre à fin janvier, il est là tous les après-midi. Et ne lui parlez pas de se réchauffer auprès du poêle, ce n'est tout simplement pas possible ! Les marrons grillent, bien au chaud dans des tiroirs. Michel se contente de chaussures à grosses semelles isolantes, d'un pull en polaire et de cafés que lui apportent des amis.

Chris, chanteur de rue - Radio France
Chris, chanteur de rue © Radio France - Valérie Menut

Et pour réchauffer un peu l'ambiance, croisé en plein courants d'air au Rocher de la Vierge à Biarritz : Chris . Ce chanteur de rue qui n'a pas froid aux yeux ni aux mains pour jouer de la guitare.

Mendiant, pêcheurs en mer ou sur la côte, vendeur de marrons grillés et chanteur de rue, chacun sa tactique pour braver le froid ces jours-ci.