Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Côtes-d'Armor : une commune éteint les lampadaires et joue La Marseillaise tous les soirs

En pleine période de confinement, la mairie de Saint-Méloir-des Bois, dans les Côtes-d'Armor, a décidé d'éteindre l'éclairage public dans les rues. Et d'instaurer un petit rituel à 20h, avec chanson choisie par les habitants, applaudissements et diffusion de La Marseillaise.

A Saint-Méloir-des-Bois, on a appuyé sur l'interrupteur.
A Saint-Méloir-des-Bois, on a appuyé sur l'interrupteur. - Capture d'écran Google

C'est un petit rituel qu'a instauré Michel Desbois, le maire de Saint-Méloir-des-Bois, village de 300 habitants des Côtes-d'Armor, entre Lamballe et Dinan. Comme il l'a dit dans Ouest-France, le maire a décidé de diffuser La Marseillaise, tous les soirs, depuis chez lui. 

"A 19h55, on diffuse d'abord une chanson choisie par un habitant de la commune. Ça va de Nabucco à Soprano, en passant par Michael Jackson, décrit-il. Ensuite, nous partageons le temps des applaudissements. Et à la fin, La Marseillaise". Des moments partagés que le maire veut prolonger après le confinement. "Je suis en train d'essayer de récupérer les numéros de portable des habitants de la commune qui veulent bien me le donner, pour les tenir au courant des informations importantes".

Un partage qui se fait, confinement oblige, à distance, mais plus dans la rue. En effet, depuis dimanche dernier, après le passage à l'heure d'hiver, la mairie a décidé d'éteindre tous les lampadaires. "Ça n'a pas lieu d'être actuellement, et ça rappelle qu'il faut rester confiné. Et puis la rareté des déplacements nocturne ne justifie pas l'éclairage." De quoi aussi faire des économies pour la mairie qui règle chaque année 1.100 euros en frais d'éclairage. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess