Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Côtes d'Armor : une route départementale fermée pour laisser traverser les grenouilles

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu

À Lamballe dans les Côtes d'Armor une route départementale vient d'être fermée à la circulation pour laisser passer et protéger les tritons et les grenouilles. Du jamais vu en Bretagne. La route est ainsi déviée jusqu'au 2 mars prochain.

La route est déviée pendant deux mois et demi pour laisser les grenouilles traverser en toute sécurité
La route est déviée pendant deux mois et demi pour laisser les grenouilles traverser en toute sécurité © Radio France - Johan Moison

Lamballe, France

Cette portion de la route départementale 28 est particulièrement dangereuse, meurtrière même, pour les amphibiens, écrasés par centaine lorsqu'ils décident de la traverser pendant leur période de migration. 

Plusieurs actions ont déjà été menées pour éviter cette surmortalité. L'an dernier, des bénévoles sont venus ramasser quotidiennement tritons et grenouilles pour les faire passer en toute sécurité de l'autre côté. Cette fois, le département a donc décidé de fermer la chaussée pendant deux mois et demi.  

De gros blocs de béton ont été posés sur la route - Radio France
De gros blocs de béton ont été posés sur la route © Radio France - Johan Moison

Solution transitoire

"En général, il y a un lieu où tous les amphibiens passent et on peut mettre en place un système comme un passage sous la route pour qu'ils puissent passer, malheureusement ici, ils passent sur environ 800 mètres.", explique Jérémy Allain, le directeur de l'association Vivarmor Nature. "La déviation va leur permettre de passer sans encombres et nous allons pouvoir réfléchir aux solutions plus pérennes". Parmi les hypothèses : l'installation de barrières qui seraient fermées la nuit pendant la migration. 

La déviation est signalée en amont, à l'entrée du bourg de la Poterie à Lamballe - Radio France
La déviation est signalée en amont, à l'entrée du bourg de la Poterie à Lamballe © Radio France - Johan Moison
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu