Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Les coups de cœur de l'été de France Bleu Auxerre

Notre coup de cœur en pays d’Othe et dans le Florentinois (3/5) : les maisons de Jean Daladier

mercredi 18 juillet 2018 à 3:13 Par Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

Dans nos coups de cœur de l'été, nous vous emmenons à la limite du pays d’Othe entre Bussy-le-Repos et Saint-Julien-du-Sault dans le bois de Sèves. C'est ici que dans les années soixante, Jean Daladier a construit quatre maisons expérimentales en béton, cachées dans la verdure.

L'une des maisons expérimentales de Jean Daladier  en forêt de Sèves
L'une des maisons expérimentales de Jean Daladier en forêt de Sèves © Radio France - Isabelle Rose

Saint-Julien-du-Sault, France

Voici une découverte amusante. À la limite du pays d’Othe entre Bussy-le-Repos et Saint-Julien-du-Sault dans le bois de Sèves. C'est ici que dans les années soixante, Jean Daladier a construit quatre maisons expérimentales en béton, cachées dans la verdure. Un habitat alternatif que l'architecte n’a, en fait, jamais pu commercialiser. Mais les maisons n'ont jamais été détruites et témoignent aujourd'hui encore de la créativité de l'architecte français.

La seule maison Daladier réhabilitée et habitée - Radio France
La seule maison Daladier réhabilitée et habitée © Radio France - Isabelle Rose
Le salon très lumineux de cette maison Daladier réhabilitée - Radio France
Le salon très lumineux de cette maison Daladier réhabilitée © Radio France - Isabelle Rose
Carlos Londono, l'architecte qui a rénové cette maison devan tla cheminée conçue par Daladier dans sa partie basse - Radio France
Carlos Londono, l'architecte qui a rénové cette maison devan tla cheminée conçue par Daladier dans sa partie basse © Radio France - Isabelle Rose
La salle à manger  - Radio France
La salle à manger © Radio France - Isabelle Rose

Rien n’indique la présence de ces maisons si ce n’est un petit panneau "Bois de Sèves" au bout d'un chemin de terre. Deux cents mètres plus loin, à gauche du chemin communal, la première maison Daladier interpelle dans son jardin aménagé. Pensée à base de triangle, Jean Daladier la construite en béton blanc. 

Aujourd’hui, elle est la seule maison expérimentale habitée. C'est l'architecte Carlos Londono qui l'a entièrement réhabilité tout en respectant les choix de Jean Daladier. "Il avait fait une charte qui préconisait que ces maisons pouvaient être adaptées en fonction des époques modernes et aux nouvelles normes techniques d’étanchéité ce qui nous a permis de la rénover. Comme elle était entièrement recouverte de bitume et qu’aujourd’hui ce matériau est interdit, nous avons décidé avec l’accord des bâtiments de France, de refaire la toiture en zinc, et tous les triangles qui forment les fenêtres ont été réalisés en bois, recouvert de zinc blanc à l’extérieur pour pouvoir mieux les protéger des intempéries. Ainsi, la maison est identique à celle conçue par Jean Daladier mais les matériaux utilisés ont été adaptés aux exigences environnementales d’aujourd’hui."

Autre maison constituée de trois dômes - Radio France
Autre maison constituée de trois dômes © Radio France - Isabelle Rose
Une maison  recouverte de bitume avec de larges ouvertures sur la nature - Radio France
Une maison recouverte de bitume avec de larges ouvertures sur la nature © Radio France - Isabelle Rose
L'intérieur de la maison II - Radio France
L'intérieur de la maison II © Radio France - Isabelle Rose
Même le mobilier intérieur a été pensé par Jean Daladier explique Carlos Londono - Radio France
Même le mobilier intérieur a été pensé par Jean Daladier explique Carlos Londono © Radio France - Isabelle Rose

Visite guidée avec Isabelle Rose et Carlos Londono, architecte

Des maisons "expérimentales"

Quelques mètres plus loin, un chemin en arc de cercle débouche sur une clairière ou l’on découvre la deuxième maison constituée de trois dômes juxtaposés. La particularité de cette maison est que la structure est en béton et le tout recouvert de bitume blanc. Malheureusement si visuellement la maison est plutôt réussie, les infiltrations d’eau sont nombreuses car le bitume n’est pas étanche et donc la maison se dégrade. 

C’est pour cela que ces maisons sont dites expérimentales, car elles étaient l’expression d’une créativité sans tenir forcément compte des contraintes techniques. Il faisait beaucoup d’essais. D’ailleurs, elle n’a jamais été vraiment habitée car trop froide l’hiver et trop chaude en été explique Carlos Londono. 

À l'intérieur, un "vaisseau spatial" lumineux

A l’intérieur pourtant un espace incroyable, lumineux, avec des ouvertures en triangle qui donne l’effet d’un vaisseau spatial. Même le mobilier a été imaginé par Jean Daladier. En témoigne la cheminée centrale ou le banc encore présent. Mais la maison la plus étonnante est pour moi la troisième, sorte de bulle, faisceau spatial, qui semble avoir atterri au milieu cette forêt. 

Sa structure est constituée de poutrelles en béton en forme de triangle et losange là encore. Des formes géométriques qui peuvent paraître agressives selon Carlos Londono, mais qui cache un intérieur très clair avec des pièces à vivre très agréables, parfaitement intégrées dans la nature environnante.

Maison en forme de dôme - Radio France
Maison en forme de dôme © Radio France - Isabelle Rose
Les pièces à vivre semblent suspendues parmi les polygônes en béton - Radio France
Les pièces à vivre semblent suspendues parmi les polygônes en béton © Radio France - Isabelle Rose

Ces maisons expérimentales de Jean Daladier (dans le bois de Sèves entre Bussy-le-repos et Saint-Julien-du-Sault) sont  aujourd'hui inscrites ou classées aux monuments historiques. Il est donc possible de les visiter à l'occasion des journées du patrimoine.

  - Aucun(e)