Insolite

Course de drones au salon "Galactic days" à Auxerrexpo

Par Élisa Brinai, France Bleu Auxerre samedi 10 décembre 2016 à 22:18

Le drone piloté par Jean-Baptiste, un pilote,  lors de la démonstration de course à Auxerrexpo.
Le drone piloté par Jean-Baptiste, un pilote, lors de la démonstration de course à Auxerrexpo. © Radio France - Elisa Brinai

Le salon "Galactic Days" qui se tient à Auxerrexpo ce week-end est un rendez-vous incontournable pour les fans de Sciences-fiction. Cette année, pour sa deuxième édition, il attire également les amateurs de drones. Des courses spéciales pour ces bolides téléguidés volants sont organisées.

Avez vous déjà vu une course de drônes? Si non, rendez-vous à Auxerrexpo au salon "Galactic Days" qui se déroule jusqu'à dimanche soir, 18 heures. Ce salon dédié à la Sciences fictions et aux nouvelles technologie, qui se tient pour la deuxième fois à Auxerre, fait la part belle aux engins téléguidés volants. Toute une partie du hall d'Auxerrexpo a été transformée en arène pour organiser des courses de drones.

Piloter grâce à la caméra accrocher sur le drone

Jean-Baptiste, passionné de modelisme, s'est d'abord intéressé aux avions avant de se mettre à fabriquer des drones. - Radio France
Jean-Baptiste, passionné de modelisme, s'est d'abord intéressé aux avions avant de se mettre à fabriquer des drones. © Radio France - Elisa Brinai

Jean-Baptiste est un pilote de drone. Il est membre l'association "Mini-racer", basée à Paris. C'est l'une des premières association française spécialisée dans la course de drones. Elle regroupe une cinquantaine de membres. Jean-Baptiste nous présente son engin téléguidé, un drone noir avec quatre hélices rouges. Il tient dans la paume de sa main.

Les drones peuvent être de différentes tailles. Ils peuvent faire vingt centimètres de diamètres ou tenir dans une main. Chaque pilote a ses préférences. Un petit drone a une autonomie en vol de trois ou quatre minutes.

- Jean-Baptiste, pilote amateur de drone

Ecoutez le reportage d'Elisa Brinai sur la course de drone à Auxerrexpo

Pour piloter son drone, Jean-Baptiste enfile un masque qui ressemble à un casque de réalité virtuelle. Dans ce masque, il voit les images retransmises par la caméra fixée à l'avant de son drone. Il pilote ainsi, comme s'il se trouvait lui même à l'intérieur de l'appareil.

Les lunettes nous permettent de voler en immersion. Il faut s'asseoir pour piloter sinon on risque de perdre l'équilibre. Les images que l'on voit dans les lunettes ne sont pas de très bonnes qualité. Il faut s'habituer.

- Jean-Baptiste, pilote amateur de drone

La piste dans les airs

Le parcours pour la course de drones - Radio France
Le parcours pour la course de drones © Radio France - Elisa Brinai

Le drone de Jean-Baptiste s'élance sur la piste de course, tant est que l'on puisse appeler cela une "piste". Il s'agit d'un parcours dans les airs. Des drapeaux de plusieurs mètres de haut symbolisent les obstacles entre lesquels les drones doivent slalomer. Il y aussi des anneaux suspendus dans lesquelles il faut passer.

On joue avec la hauteur. Il faut tantôt voler très bas, tantôt voler plus haut. Si on loupe une porte, le juge de la course le voit et nous demande de la repasser. Il faut avoir passer toutes les portes un certain nombre de fois avant de franchir la ligne d'arrivée.

- Jean-Baptiste, pilote amateur de drone

Les courses de drones sont interdites en plein air et sans autorisation, pour des raisons de sécurité. C'est pour cela que de nombreux clubs amateurs se développent partout en France, comme celui de Jean-Baptiste. Depuis quelques années, les drones sont devenus des objets grand-public, mais Jean-Baptiste précise toujours que ce ne sont pas des jouets. Devenir membre d'un club permet de rencontrer d'autres amateurs et de participer à des courses sur des terrains prévus à cet effet.

Star wars et Star Trek aux "Galactic Days"

Pour ceux que les drones ne passionnent pas, les "Galactic Days" à Auxerrexpo sont aussi l'occasion de rencontrer des fans de séries de Sciences-fiction, dont les incontournables Star Wars et Star Trek. Nombre de visiteurs et d'exposants sont déguisés et des maquettes sont exposées.

Cette année, vous pourrez faire la connaissance d"un R2D2 made-in-Yonne. Les apprentis du pôle formation des industries technologiques d'Auxerre et de Nevers ont fabriqué la réplique du robot grandeur nature lors d'un projet d'école. Plus de vingt étudiants en bac pro chaudronnerie et en électronique ont participé. Ils ont mis six mois et plus de 300 heures pour parvenir un R2D2 en acier, digne de figuré sur grand écran. Ils le présente au public pour la première fois.

Ecoutez le témoignage d'Adrien, le professeur qui a lancé le projet R2D2

Adrien très fier de présenter en avant première la réalisation de ses élèves en bac pro chaudronnerie et électronique : un robot R2D2 grandeur nature. - Radio France
Adrien très fier de présenter en avant première la réalisation de ses élèves en bac pro chaudronnerie et électronique : un robot R2D2 grandeur nature. © Radio France - Elisa Brinai