Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Creuse : d'où viennent les points lumineux en mouvement observés dans le ciel ?

-
Par , France Bleu Creuse

Des dizaines de points lumineux en mouvement ont été observés dans le ciel dans plusieurs communes du département (Creuse). Le phénomène a également été remarqué dans d'autres villes, comme à Mont-de-Marsan. Il s'agirait de petits satellites envoyés dans l'espace.

Des mini-satellites observés aux Pays-Bas en mai 2019.
Des mini-satellites observés aux Pays-Bas en mai 2019. © AFP - MARCO LANGBROEK

Département Creuse, France

Comme d'autres Creusois, mercredi 25 décembre au soir, vers 19 heures, Sylvain a été intrigué par un phénomène qu'il n'avait jamais vu auparavant : des points lumineux se déplaçant par dizaines dans le ciel de Banize. Cela a duré plusieurs minutes : "C'est impressionnant je n'avais jamais vu une chose pareille et je me demandais ce que c'était. Ça ne faisait aucun bruit..."

Très probablement des mini-satellites

Non, il ne s'agit pas d'un vaisseau spatial. Le phénomène observé dans le ciel aurait d'ailleurs été envoyé depuis notre planète terre puisqu'il  s'agirait de mini-satellites lancés par l'entreprise SpaceX, dirigée par le milliardaire américain Elon Musk. Il est à l'origine du projet "Starlink". Son but : lancer des milliers de satellites, environ 12 000, pour fournir un internet à haut débit dans le monde entier.

Ces point lumineux ont déjà été aperçus a deux reprises durant l'année 2019. D'abord en mai, puis au mois de novembre, au moment des lancements des premiers satellites de "Starlink". Selon Yves de Angeli, le responsable de l'Astro Club du Marsan, le phénomène décrit le 25 décembre correspond bien aux précédents. Une véritable "pollution lumineuse" dénoncée par des astronomes. 

Mais grâce à ce projet, Elon Musk espère à terme gagner 3 à 5% du marché mondial de l'internet. Cela lui permettra notamment de financer son rêve : développer ses fusées et vaisseaux spatiaux et coloniser Mars.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu