Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dans l'est de la Mayenne, des randonneurs "providentiels" sauvent la vie d'une vache en train de mettre bas

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu

A Sainte-Gemmes-le-Robert, près d'Evron, la mise bas d'une vache aurait pu très mal finir le 25 avril dernier. Tout ne se passe pas comme prévu et l'éleveur Stéphane Tatin est absent. Cette vache est finalement sauvée in extremis par... des randonneurs.

Noria et son veau se portent bien. Le petit pèse 57 kilos.
Noria et son veau se portent bien. Le petit pèse 57 kilos. - Stéphane Tatin

C'est une belle histoire de solidarité. Un éleveur de Sainte-Gemmes-le-Robert, près d'Evron a eu très peur le dimanche 25 avril. La mise bas d'une de ses vaches ne se passe pas comme prévu. Stéphane Tatin n'est pas sur place et si tout se termine bien, c'est grâce à des randonneurs "providentiels". 

Pour mettre bas, Noria est allée s'isoler au beau milieu de la parcelle, hors du champ de vision des caméras de Stéphane Tatin. Le veau arrive à sortir, c'est après que tout se complique. "La mère a eu un retournement de matrice, c'est l'appareil génital qui sort du corps de la vache, c'est impressionnant. Si on n'intervient pas, l'animal peut mourir", explique l'éleveur. 

Un miracle se produit : un groupe de randonneurs repère la vache

Heureusement, des randonneurs passent par là. "Dans le groupe, il y avait un agriculteur à la retraite, c'est lui qui a vu qu'il se passait quelque chose d'anormal. Ils sont revenus voir si j'étais sur l'exploitation mais je n'étais pas là, je n'habite pas sur le site. Ils ont contacté un ami qui a contacté un autre ami, etc., jusqu'à moi, comme une chaîne de solidarité", raconte Stéphane Tatin. 

L'éleveur se rend vite sur place. Les randonneurs eux, restent avec lui. "Ils m'ont aidé à récupérer le veau dans la parcelle qui était parti avec tout le troupeau. On a descendu la vache jusqu'aux bâtiments, le vétérinaire est venu et on a remis la matrice en place", décrit le Mayennais.

C'est une randonneuse qui a choisi le prénom du veau : Simon.
C'est une randonneuse qui a choisi le prénom du veau : Simon. - Stéphane Tatin

La maman et son beau bébé de 57 kilos vont bien. Stéphane a pu l'annoncer aux randonneurs, ils sont repassés sur le chemin du retour. Ils ont d'ailleurs choisi un nom pour ce veau, il s'appelle Simon. Stéphane Tatin a prévu de les remercier avec une bonne bouteille.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess