Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Les fouilles archéologiques d’Appoigny ont livré leurs secrets

lundi 21 novembre 2016 à 19:05 Par Isabelle Rose et Soizic Bour, France Bleu Auxerre et France Bleu

Après onze mois de chantier archéologique, près de 2000 objets ont été trouvés sur les six hectares du futur parc d’activités d’Appoigny. Des pièces allant de la période Néolithique à celle Gallo-Romaine.

Les fouilles sur le chantier d'Appoigny
Les fouilles sur le chantier d'Appoigny © Radio France - Soizic Bour

Appoigny, France

Onze mois après le début d'un des plus grands chantiers de fouilles archéologiques de France, celui des Bries à Appoigny, les travaux ont touché à leur fin le 14 octobre dernier. Les vestiges retrouvés sont nombreux, près de 2000 objets ont été retrouvés au total. Rappelons que les fouilles ont été réparties sur six secteurs du futur parc d'activité d'Appoigny qui en compte 26 en tout. Les travaux, minutieux et conduits par deux opérateurs d'archéologie préventive, Archeodunum et Paleotime ont notamment permis d'exhumer de nombreuses pièces, allant de la période Néolithique à celle Gallo Romaine.

Une statuette Etrusque retrouvée sur le site - Radio France
Une statuette Etrusque retrouvée sur le site © Radio France - Soizic Bour

Les objets retrouvés sont tous ou presque, en bon état de conservation. Ils couvrent toutes les périodes historiques, un moyen supplémentaire pour comprendre les occupations humaines et l'organisation de la vie sur le site tout au long de l'histoire.L'objet le plus notable de ces découvertes archéologiques est une statuette étrusque, très rare, datant du 5e siècle avant JC Fabrice Charlier est l'archéologue qui a conduit les fouilles

Fabrice Charlier l'archéologue qui a conduit les fouilles

Flacons en verre, statuettes et objets du quotidien en métal, céramiques, mais aussi silex, amphores ou encore tuiles en terre cuite et four à poteries, les objets sont très divers. Ils continueront leur vie hors de la terre. Des spécialistes vont dans un premier temps les étudier, puis, une fois le rapport de fouilles rendu, les objets seront rendus au service régional d'archéologie avant d'être exposés dans un musée auxerrois.