Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Dans le garage de Pierre, huit 2CV et une voiture transformée en avion

-
Par , France Bleu Creuse

Pierre Feret est un des organisateurs du festival dédié aux 2 Chevaux ce dimanche à Ahun, en Creuse. Plus de 80 véhicules vont être exposés, dont les siens. Ce mécanicien en possède huit, totalement fan de Citroën depuis sa jeunesse.

Pierre Feret collectionne les 2CV depuis 1981
Pierre Feret collectionne les 2CV depuis 1981 © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Ahun, France

Pierre Feret est un fondu de 2CV. Dans son garage, il répare celle des clients, retape les voitures parfois rares qu'il parvient à dénicher, et en transforme certaines pour les événements comme celui prévu ce dimanche à Ahun. 

Huit deux chevaux d'origine

"J'ai toujours voulu être mécanicien, j'avais ça dans le sang ! explique Pierre Feret. En revenant de l'armée, j'ai été embauché à la concession Citroën de Guéret. Je suis tombé sur des vieux mécanos amoureux de la marque. Ils m'ont appris beaucoup de choses". Au fil des années, il a appris à retaper tous les modèles. "Depuis 1981, j'ai toujours roulé en Citroën. Actuellement j'ai huit deux chevaux : la fourgonnette, la Charleston, celle qu'ont les bonnes sœurs dans Le Gendarme de Saint-Tropez", énumère-t-il.

Au programme, pour sa retraite : "une 2CV de 1949 à retaper avec les sièges d'intérieur d'origine, le tissu pied-de-poule dans les portières aussi", lance-t-il. Temps estimé pour rénover cette pépite que lui a vendue un ancien client : "ça prend deux ans en prenant son temps ! Mais quand on aime, on ne compte pas". 

C'est agréable à conduire, on est à l'aise. On ne cherche pas à faire de la vitesse avec, c'est pour se faire plaisir !

Sur les portières de cette 2CV, on peut accrocher des ailes d'avion. Même les clignotants fonctionnent - Radio France
Sur les portières de cette 2CV, on peut accrocher des ailes d'avion. Même les clignotants fonctionnent © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Partager sa passion avec la jeune génération

Le mécanicien est consulté en permanence par des clients à la recherche de conseils pour entretenir ou rénover leurs 2CV. "Il y a de plus en plus de gens qui viennent, beaucoup de jeunes se mettent à la deux chevaux", s'enthousiasme Pierre Feret. "C'est un véhicule peu onéreux, l'assurance et les pièces ne coûtent pas cher, ils peuvent bricoler un peu dessus", estime-t-il.

Dans les familles, tout le monde a eu une 2CV ! C'est des souvenirs que les gens sont contents de revivre au volant !

Le but du rassemblement organisé ce dimanche à Ahun pour le centenaire de Citroën est aussi de faire se rencontrer passionnés et curieux, à l'occasion du défilé de voitures dans le centre-ville.