Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

De "Allumer le feu" à "Ave Maria", les chansons (parfois surprenantes) les plus jouées dans les crématoriums

jeudi 1 novembre 2018 à 10:58 - Mis à jour le jeudi 1 novembre 2018 à 12:32 Par Faustine Mauerhan, France Bleu

On imagine souvent les obsèques très tristes et silencieuses mais pas toujours. Les cérémonies sont souvent rythmées par des chansons. Mais lesquelles exactement s'est demandé franceinfo ce jeudi ? Les réponses risquent de vous surprendre !

Beaucoup de familles choisissent de dire au revoir à leur proche en musique.
Beaucoup de familles choisissent de dire au revoir à leur proche en musique. © Maxppp -

A l’occasion de la Toussaint, nos collègues de franceinfo se sont intéressés aux chansons les plus souvent jouées dans les crématoriums. Car les obsèques se font souvent en musique en France, et plus particulièrement les crémations, cérémonies civiles pendant lesquelles la famille peut choisir sa musique plus librement que dans une cérémonie religieuse. Et certains font des choix surprenants, vous allez le voir.  

La plus demandée : "La montagne" de Jean Ferrat 

Ainsi la chanson la plus demandée d’après ce que franceinfo a pu comprendre en passant de nombreux appels à des crématoriums partout en France, est "La montagne" de Jean Ferrat. "Elle a été mentionnée par tous les établissements consultés" expliquent nos collègues. Elle touche toute la génération d’après-guerre. 

La plus surprenante : "Allumer le feu" quand le cercueil part vers la crémation  

Mais, contrairement à ce qu'on pourrait croire, toutes les cérémonies ne sont pas rythmées par des chansons tristes, aux paroles émouvantes. Cela en choquera certains, mais "Allumer le feu" de Johnny Hallyday peut être jouée quatre ou cinq fois par an dans certains crématorium. "Ce n'est pas une légende" confirme à franceinfo le crématorium de Montmorency dans le Val-d'Oise. "C'est fait sur le brin de l'humour" rajoute aussi le responsable du crématorium de Bergerac en Dordogne, mais "ce sont les fans qui la réclament" le plus souvent nuance le crématorium de Joncherolles en Seine-Saint-Denis.  

Les plus émouvantes : "Le Paradis Blanc" de Michel Berger ou "Mon vieux" de Daniel Guichard 

Cette chanson a été très souvent citée également, le "Paradis Blanc" de Michel Berger est régulièrement demandée à une vingtaine de crématoriums contactés par franceinfo. Sûrement pour ses paroles apaisantes. "Je m’en irai dormir dans le paradis blanc, où les nuits sont si longues qu’on en oublie le temps", chante en effet Michel Berger.  

Autre classique visiblement, "Mon vieux" de Daniel Guichard, hommage à un père parti trop tôt.  

Les plus récentes : "Parler à mon père" ou "Encore un soir" de Céline Dion 

Mais toutes les familles ne choisissent pas des classiques de la chanson française. Ainsi deux morceaux récents de Céline Dion reviennent souvent également. "Parler à mon père" et "encore un soir" dans lesquelles la chanteuse québécoise rend hommage à son père et à son mari, René, parti en 2016. 

Les plus classiques : "Ave Maria" et "Adagio"

Ce sont les autres références les plus souvent citées : les grands classiques de la musique classique. L' "Adagio" et "Ave Maria" sont très demandées. Principalement par les familles plus religieuses explique ainsi le crématorium de Clermont-Ferrand.  

Les plus festives pour contrebalancer la peine : "Les sardines" de Patrick Sébastien par exemple 

Certains proches choisissent aussi des chansons très gaies et rythmées également, justement pour ne pas ajouter de la tristesse à la tristesse. Ou parce qu'elle représente bien la personne à qui on dit au revoir. D'après franceinfo, on a par exemple déjà mis "Les sardines" de Patrick Sébastien en Corrèze, en Dordogne ou dans le Calvados. "Le zizi" de Pierre Perret a été jouée à Bourg-en-Bresse.