Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Déjà au Moyen-Age la ville d'Arras était dotée d'une décharge municipale

-
Par , France Bleu Nord

C'est en fouillant le site laissé vacant par un dépôt de courses en ligne que les archéologues ont retrouvé les fondations de fortifications érigées au XVIIème siècl. Plus étonnant encore, ils ont mis au jour une ancienne décharge municipale qui remonterait à la fin du Moyen-Age.

Un chantier de fouilles a mis au jour d'anciennes fortifications et une décharge municipale datant du Moeyen-Age
Un chantier de fouilles a mis au jour d'anciennes fortifications et une décharge municipale datant du Moeyen-Age - Service archéologique d'Arras

Arras, France

Les anciens plans de la ville d'Arras mettaient en évidence les fortifications qui avaient été érigées au XVII siècle pour protéger la ville. C'est donc sans surprise que les archéologues ont révélé un ensemble de fondations, parfaitement conservées, sous le terrain qui accueillait les bornes de retrait des marchandises du site de courses en ligne à l'entrée Nord de la ville.

Plus surprenant, en creusant à l'intérieur de l'entrepôt ils ont très rapidement identifié les restes de ce qui fut une décharge municipale. Les travaux de datation des éléments retrouvés sur place devraient permettre de confirmer qu'elle remonterait à la fin du XIII ème siècle.

"A la suite de la grande épidémie de peste noire, les autorités ont visiblement décidé d'écarter du centre ville tous les déchets susceptibles de provoquer une nouvelle contamination de la population", explique Mathieu Béghin, responsable adjoint du service archéologique municipal.

A quelques centimètres seulement sous la dalle de l'entrepôt les archéologues ont retrouvé les traces de l'ancienne décharge municipale - Radio France
A quelques centimètres seulement sous la dalle de l'entrepôt les archéologues ont retrouvé les traces de l'ancienne décharge municipale © Radio France - Claire Mesureur

On peut supposer qu'un service d'enlèvement des déchets faisait le tour de la cité et venait déverser, en dehors de la ville, les déchets collectés notamment chez les commerçants. C'est ainsi qu'on retrouve les traces d'ossements sans doute récupérés dans les boucheries de la ville, mais aussi de petits outils et même des boucles de vêtements ou des restes de vaisselle. "On peut même imaginer que toutes les catégories sociales venaient se débarrasser ici de leurs déchets, précise l'archéologue, puisqu'on trouve des restes de vaisselles plus ou moins précieuses".

Le chantier de fouilles est désormais terminé, les engins de chantier vont donc poursuivre leur oeuvre de démolition. Les restes qui ont été récupérés dans la décharge vont être nettoyés et analysés par les spécialistes, c'est l'aménageur qui décidera ensuite du sort qui sera réservé aux fondations des anciennes fortifications. Une résidence d'étudiants devrait être érigée à l'emplacement de l'ancien entrepôt.