Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des blockhaus de la ligne Maginot transformés en hôtel pour les chauves souris dans l'Avesnois

-
Par , France Bleu Nord

C'est la nuit de la chauve souris ce samedi. Dans l'Avesnois une quarantaine de ces vestiges de la guerre ont été fermés au public, et aménagés avec des briques et gîtes en bois pour que les chiroptères puissent se reposer tranquillement pendant la période d'hibernation

Fabien Charlet chargé de mission au parc naturel régional de l'Avesnois devant une brique qui sert d'hôtel à chauves souris dans un blockhaus de Gommegnies
Fabien Charlet chargé de mission au parc naturel régional de l'Avesnois devant une brique qui sert d'hôtel à chauves souris dans un blockhaus de Gommegnies © Radio France - Rafaela Biry Vicente

Plus question d'entrer dans le blockhaus de Gommegnies, le parc naturel régional de l'Avesnois a bloqué l'accès par la porte et les fenêtres, 80% des ouvertures ont été fermées, pour ne laisser que l'espace aux pipistrelles et autres murins de Bechstein de passer pour entrer dans cet hôtel ultrasécurisé

La température même si elle augmente un tout petit peu, la chauve souris va le ressentir, elle va se réveiller. Il y a aussi le bruit, ça va l'affecter, elle va se réveiller, elle risque de consommer des graisses qu'elle a eu bien du mal à emmagasiner pour passer l'hiver. Et si elle est dérangée 2/3 fois dans l'hiver, il  y a un risque pour sa survie 

Le parc a aussi installé des chambres particulières pour les dames de la nuit qui chez nous ne dorment pas la tête en bas, mais dans des fissures ou des trous, elles ont donc droit à des petits gîtes en bois ou des briques creuses installées au mur du blockhaus de 150m2,la température  n'est jamais négative  et  où le taux d'humidité est de 70% . Des conditions idéales pour les chauves souris, car si c'est trop sec, l'animal risque de se dessécher les ailes ce qui peut évidemment poser problème à la sortie de l'hiver.

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

D'autres petits locataires à plumes 

Dans cet hôtel animalier on trouve aussi des traces d'autres petits pensionnaires, comme les fientes et les nids d'hirondelles rustiques, ou encore des papillons sur le mur, et puis des amphibiens viennent aussi y passer l'hiver assure Fabien Charlet.

Nid d'hirondelles qui ont aussi trouvé refuge dans le blockhaus
Nid d'hirondelles qui ont aussi trouvé refuge dans le blockhaus © Radio France - Rafaela Biry Vicente

Les équipes du parc viennent tous les hivers faire un inventaire des populations, et ce type d'aménagement fonctionne puisque le nombre de chauves souris peut être multiplier par 10 sur 2-3 ans .

Les blockhaus ont été aménagés de façon une sorte de corridor écologique le long de la ligne Maginot pour que les animaux puissent se déplacer d'un point à un autre sur l'ensemble du territoire. 

En plus de ces hôtels d'hiver, le parc a aménagé plus de 80 combles, caves et églises pour accueillir les chauves souris l'été pendant la période de reproduction.

Si vous voulez participer à la nuit de la chauve souris, le parc naturel régional de l'Avesnois organise une sortie nocturne à Marbaix, réservations obligatoires  au 03 27 77 51 60 ou sur : contact@parc-naturel-avesnois.fr. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess