Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Des candidatures de toute l'Europe pour déchiffrer une mystérieuse inscription sur un rocher breton

La mairie de Plougastel-Daoulas, dans le Finistère, propose une prime de 2.000 euros à la personne qui parviendra à déchiffrer une inscription présente selon elle depuis des années sur un rocher. Les candidats peuvent récupérer le dossier par mail, et donner leurs réponses avant la fin de l'année.

La mairie propose d'envoyer toutes les photos du rocher aux candidats qui postulent.
La mairie propose d'envoyer toutes les photos du rocher aux candidats qui postulent. - DR

Plougastel-Daoulas, France

Des linguistes se sont déjà penchés sur ces inscriptions façon "Pierre de Rosette". Sur ce rocher d'1,70m situé au fond de la grève, et accessible uniquement à marée basse, une vingtaine de lignes ont été gravées, explique la municipalité de Plougastel-Daoulas.

Selon la mairie, leur présence est déjà évoquée dans une revue d'archéologie dans les années 80, et les dates gravées dans la pierre sont bien antérieures (1786 et 1789). 

Du breton ou du russe? 

"Certaines inscriptions font penser à du breton, d'autres pourraient faire penser à du russe, explique Véronique Martin, chargée de mission des affaires touristiques et du patrimoine à Plougastel-Daoulas. Le mystère reste entier après toutes ces années. Il y a aussi des signes, comme une demi-lune, ou un voilier. Alors est-ce que c'est le témoignage de quelqu'un qui s'est échoué ici ? On n'en sait rien". 

Des centaines de personnes intéressées

"On a lancé ça la semaine dernière, et nous avons déjà de très nombreuses demandes, on est très surpris, poursuit Véronique Martin. On a déjà plusieurs centaines de personnes qui s'intéressent à ce rocher, et pas uniquement de la France ! Une personne m'a écrit de Liverpool, une autre de Lausanne, on a un habitant qui est venu nous voir aujourd'hui, et c'est sa fille qui habite en Australie qui lui en avait parlé!"

2.000 euros de prime

"J'ai une dame qui a soumis la traduction d'une première ligne, pour elle c'est du breton et ça parle de la traversée d'une charrette, dans la prairie. Mais on ne cherche pas à se cantonner à une phrase, on voudrait traduire le texte dans son ensemble"

La ville offre 2.000 euros de récompense à la personne qui réussira à traduire tout le message, sous conditions