Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Des chercheurs poitevins au chevet de la Joconde, l'oeuvre de Léonard de Vinci

-
Par , France Bleu Poitou

Alors que s'ouvre la très attendue exposition sur Léonard De Vinci au Louvre, des chercheurs poitevins nous racontent leur travail depuis 15 ans sur le tableau de la Joconde. Une histoire fabuleuse.

les chercheurs poitevins se penchent sur la santé de la Joconde
les chercheurs poitevins se penchent sur la santé de la Joconde © Radio France - CNRS PPRIME

Poitiers, France

Ils connaissent le tableau de la Joconde au millimètre près. Des chercheurs poitevins du CNRS et de l' institut Pprime travaillent depuis 2004 sur le célèbre tableau de Léonard de Vinci.  Jean Christophe Dupré est chargé de recherches au CNRS et Fabrice Brémand professeur en mécanique et tous les deux travaillent au sein de l' équipe PEM. 

*D'où est venu le début de ces recherches sur le tableau de la Joconde ?

C'était il y a maintenant 15 ans, le musée du Louvre devait déplacer Mona Lisa et se posait alors la question de l'état de santé du tableau et de sa conservation. Comment réaliser une nouvelle vitrine ? Et nous on est intervenu pour étudier le comportement mécanique du tableau en bois, en peuplier, sur lequel est peinte la Joconde. En fonction de l' hygrométrie mais aussi du cadre qui tient ce tableau.

*Quels sont les résultats de vos travaux ?

On s'est rendu compte en projetant des faisceaux verticaux sur la face avant et arrière du tableau que la Joconde était "bombée" en son milieu, près de 12 mm, ce qui est beaucoup, mais bien sûr ça se voit à l’œil nu sur le tableau seulement quand il est de profil mais pas de face. 

*Alors on fait quoi ? 

C'est tout l'intérêt de mettre à jour nos relevés pour éviter au maximum la contrainte du cadre qui entoure le tableau. Autrement dit le tableau doit être maintenu mais pas contraint.

*Et sinon ça fait quoi d'être chaque année en tête à tête avec la Joconde ?

Ca fait 15 ans que ça dure, mais on n'est pas blasé, car de la voir, toute une journée, rien que pour nous, quasiment les yeux dans les yeux à 10 cm, on voit et on perçoit des détails, des couleurs que le grand public ne peut pas voir.

Info pratique : en raison de l’affluence attendue, l’exposition « Léonard de Vinci » (24 octobre 2019 – 24 février 2020) sera accessible uniquement sur réservation d’un créneau horaire pour offrir un meilleur confort de visite.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu