Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des chevaux bientôt employés comme éboueurs dans la vieille ville du Mans

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Pour enfin mettre en place le tri sélectif dans les ruelles difficiles d'accès du Vieux Mans, une collecte hippomobile va voir le jour.

Dans les ruelles du Vieux Mans, il est plus facile pour une charrette de circuler
Dans les ruelles du Vieux Mans, il est plus facile pour une charrette de circuler © Radio France - Olivia Cohen

Dans les ruelles pavées de la cité médiévale, pas facile de faire passer un camion benne, mais une charrette tirée par un percheron, c'est envisageable. Pour enfin mettre en place le tri sélectif dans le Vieux Mans, quartier composé de ruelles étroites et difficile d'accès, la collectivité doit adopter une délibération ce jeudi 28 janvier pour valider la solution suivante : réaliser la collecte du tri sélectif avec des chevaux à partir de l'été prochain (si tout va bien).

Une collecte hebdomadaire

Le cheval sera encadré par deux meneurs, l'équipage parcourra une fois pas semaine les quatorze kilomètres de ruelles, accompagné d'un agent, chargé de ramasser les déchets et de les jeter dans la charrette. Tout a été pensé, notamment la récupération du crottin, recyclé en engrais.

Une étude de faisabilité de cette "collecte hippomobile" (c'est le nom savant) a été réalisée en 2019. Le service sera délégué à une entreprise spécialisée. Le budget complet sera de 100.000 euros par an, entretien du cheval et salaire des meneurs compris. "Ce tri sélectif sera collecté et envoyé à la déchetterie La Chauvinière", explique Renée Kaziewicz, vice-présidente à la métropole du Mans chargée de la propreté, et qui ne craint pas les nuisances sonores : "Les sabots d'un cheval font moins de bruit qu'un klaxon de voiture !"

Le Mans s'est inspiré de l'exemple de Troyes, où là-bas on s'est aperçu que la présence du cheval avait un rôle incitatif, c'est-à-dire qu'il incitait les gens à bien trier leurs déchets.

Vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Pour afficher ce contenu Make org, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess