Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des cognacs d'exception vendus aux enchères

-
Par , France Bleu La Rochelle

Ce sont des cognacs d'exception qui vont être dispersés, à partir de ce dimanche, aux enchères. La maison britannique "Whisky Auction" va vendre uniquement sur Internet des flacons exceptionnels, qui appartenaient à la réserve personnelle de l'un des plus anciens négociants charentais.

C'est une vente aux enchères uniquement sur Internet
C'est une vente aux enchères uniquement sur Internet © Maxppp - Philippe TURPIN

C'est la réserve personnelle de Jacques Hardy, décédé en 2006, qui va être dispersée aux enchères, d'ici le 9 février, uniquement sur le site internet de la maison britannique "Whisky Auction", spécialisée dans les ventes aux enchères d'alcools. Au milieu de whiskies et de rhums très anciens, des cognacs de plus de 100 ans vont être proposés aux amateurs. La mise à prix est de 5 livres anglaises, mais les prix de vente pourraient atteindre des sommes à six chiffres.

Un cognac de 1777

Un cognac vieux de deux cent quarante-quatre ans (1777, un an avant la mort de Voltaire et de Rousseau), c'est sans doute le clou de cette vente aux enchères. C'est un assemblage des plus vieilles eaux-de-vie de l'époque, constitué dans les années 1930 pour le mariage de Jacques Hardy, qui présida aux destinées de la maison de Saint-Brice jusqu'en 1999, avec l'une des filles Yvon, famille de viticulteurs de Merpins qui a mis ce cognac en bouteilles en 1936. Une étiquette dactylographiée, collée sur la bouteille, précise que le bouchon de la bouteille a été changé le 23 Août 1967. Le tout est présenté dans un superbe coffret en bois, pour un poids total de 4 kilos et demi.
Les quatre autres bouteilles datent de 1802 (l'année de la naissance de Victor Hugo), de 1812 (la retraite de Russie), de 1906 (L'Entente cordiale), et de 1914 (début de la Grande Guerre). Un certificat, signé de la main de Jacques Hardy, accompagne chacune de ces carafes exceptionnelles.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess