Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Des dealers proposaient des selfies avec un bébé tigre

vendredi 17 juin 2016 à 21:55 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris, France Bleu Saint-Étienne Loire et France Bleu

La police et l'Office national de la chasse et de la faune sauvage ont saisi ce vendredi un bébé tigre. L'animal était vraisemblablement détenu par des dealers de Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis. Ils proposaient des selfies avec l'animal à leurs clients.

Un bébé tigre (illustration)
Un bébé tigre (illustration)

Saint-Ouen, France

Ce sont des photos sur un téléphone portable qui ont d'abord alerté les policiers, il y a quelques jours. Un homme a été arrêté pour trafic ou consommation de drogue et sur son portable on découvre alors des images qui montrent des personnes poser avec un bébé tigre. Depuis début juin, une rumeur faisait état de l'animal dans la cité des Boute-en-Train à Saint-Ouen. La police ouvre alors une enquête pour retrouver l'animal, potentiellement dangereux.

Des selfies payants avec le bébé tigre

Et ils découvrent qu'un ou plusieurs trafiquants de drogue avait mis en place un service un peu spécial : ils monnayaient les photos en compagnie de l'animal. Les propriétaires du compte Facebook sur lequel se trouvaient les photos sont placées en garde à vue puis relâchées.

Et c'est finalement ce jeudi soir que l'animal est aperçu, dans la rue, en Seine-Saint-Denis, en compagnie d'une habitante de Noisy-le-sec. En fait c'est un couple qui a recueilli le bébé tigre et alerté plusieurs associations de défense des animaux, notamment la fondation Brigitte Bardot. L'animal leur a été confié, par un biais qui reste encore flou, selon une source policière proche de l'enquête. Le bébé tigre est donc saisi et remis à l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) qui va le transférer dans un zoo proche de Saint-Etienne, dans la Loire.

Un bébé qui n'avait pas de puce

L'animal n'avait pas de puce, ce qui inquiète les policiers en charge de l'enquête car rien ne permet de savoir d'où il provient. Le syndicat de police Alliance se demande ainsi si d'autres animaux de ce type se trouvent en Seine-Saint-Denis ou en région parisienne. Quant au propriétaire de l'animal, rien ne permet de dire pour le moment s'il a été retrouvé. Plusieurs personnes sont entendues dans le cadre d'auditions libres pour tenter d'en savoir plus. Mais il n'y a eu aucune interpellation.