Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Des gendarmes isérois veillent sur les 26 sœurs d'un monastère isolé de Chartreuse

-
Par , France Bleu Isère

Les gendarmes de Saint-Laurent-du-Pont rendent service aux 26 religieuses du monastère du Buisson Ardent de Currière, en Chartreuse, dans le cadre de la mission "Répondre présent" instaurée pendant la crise sanitaire du coronavirus pour accompagner les personnes et communautés isolées.

Les gendarmes de Saint-Laurent-du-Pont rendent service aux religieuses du Monastère du Buisson Ardent
Les gendarmes de Saint-Laurent-du-Pont rendent service aux religieuses du Monastère du Buisson Ardent - Gendarmerie Nationale

Les militaires de la brigade territoriale de gendarmerie de Saint-Laurent-du-Pont prennent très au sérieux leur mission d'assistance aux personnes et communautés isolées. En plus de leur mission de protection de la population, et de contrôle du respect des mesures de confinement, ils rendent service aux personnes les plus fragiles pendant la crise sanitaire du coronavirus à travers leur mission "Répondre présent"

"Répondre Présent", une nouvelle mission de la gendarmerie pendant la crise sanitaire

Exemple : ces gendarmes  apportent leur aide aux 26 sœurs du monastère du Buisson Ardent de Currière, en Chartreuse. Ils récupèrent à la pharmacie les médicaments qui leurs sont destinés, et ils transportent les prélèvements des religieuses malades jusqu'au laboratoire d'analyses. Une façon de réduire les déplacements des sœurs et donc leur exposition au virus.

Cette solidarité "désintéressée" est néanmoins récompensée par quelques gâteaux fabriqués par la communauté, si l'on en croit le message publié sur la page Facebook de la gendarmerie iséroise. 

Visite au monastère de Currière en Chartreuse, les gendarmes ne sont pas repartis les mains vides
Visite au monastère de Currière en Chartreuse, les gendarmes ne sont pas repartis les mains vides - Gendarmerie Nationale
Choix de la station

À venir dansDanssecondess