Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Des lycéens donnent dix kilos de cheveux pour des perruques contre le cancer

Le lycée Notre-Dame de Kreisker à Saint-Pol-de-Léon s'est transformé en salon de coiffure ce lundi. Une centaine de lycéens et profs se sont fait couper les cheveux pour la bonne cause : ils vont être transformés en perruques pour les personnes avec un cancer qui ont perdu leurs cheveux.

Une centaine de personnes s'est fait couper les cheveux au lycée pour réaliser des perruques
Une centaine de personnes s'est fait couper les cheveux au lycée pour réaliser des perruques © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Ciseaux, sèche-cheveux, lisseurs... La cafétéria du lycée privé Notre-Dame-du-Kreisker s'est transformée en salon de coiffure le temps d'une journée. La classe de 1ère ST2S (bac santé et social) a lancé l'opération "Cut Hair" (Coupe de cheveux) avec sa professeure de français, Maïe Quéinnec, pour contribuer à faire des perruques destinées aux personnes atteintes de cancer.

Un geste de solidarité 

"Je voulais me couper les cheveux pour une association et j'ai proposé aux élèves de s'associer à moi, explique Maïe Quéinnec. Ils se sont montrés motivés, ils ont démarché beaucoup de coiffeurs". Au total, une quinzaine, bénévoles, ont répondu présents. Carine, dont le fils est scolarisé au lycée, est venue sans hésiter. "Je suis confrontée à ces situations très souvent car je suis coiffeuse référencée pour la Ligue contre le cancer, précise-t-elle. Je conseille des clientes pour les prothésistes capillaires. Cette initiative du lycée, c'est très important de sensibiliser les jeunes ".

Lyno est le seul garçon à s'être lancé. "C'est gratuit, c'est pour faire un don et ça va servir à des personnes malades, donc il faut en profiter !", lance l'adolescent. Il a fini par couper 20 centimètres de cheveux, comme sa camarade Chloé : "c'est pour la bonne cause et c'est génial de donner ses cheveux à des femmes qui les ont perdus". "Les cheveux, c'est une bonne partie de la féminité, donc on fait une bonne action, ajoute Charlotte. Mon oncle a eu un cancer, et quand ma mère lui a rasé les cheveux c'était dur, alors je comprends l'importance des perruques".

10,5 kilos de cheveux transformés en perruques

10 centimètres : c'était la longueur minimum à couper. Certains n'ont pas hésité à donner le double, même s'ils ne l'avaient pas prévu initialement. "Je n'avais pas prévu de me couper les cheveux, mais c'est intéressant de pouvoir aider à notre façon, c'est pour la bonne cause", conclue Axel, une lycéenne.

Plus d'une centaine de lycéens, professeurs et personnels de l'établissement ont participé. Au total, plus de dix kilos de cheveux ont été récoltés. "Chacun met ses cheveux dans une enveloppe, ils vont être envoyés à l'association Fake Hair Don't Care à Paris, indique Maïe Quéinnec. C'est elle qui les enverra ensuite à des perruquiers".

Les enveloppes contenant les cheveux de chacun vont être envoyées par colis à une association parisienne - Radio France
Les enveloppes contenant les cheveux de chacun vont être envoyées par colis à une association parisienne © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu