Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

De jeunes Nantais de Bellevue sur l'Annapurna : le grand départ vers l'inconnu

mercredi 4 avril 2018 à 4:03 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

Le 5 avril c'est le grand départ vers l'inconnu. Six jeunes nantais du quartier Bellevue prennent l'avion pour le Népal et l'Annapurna. Cela fait des mois qu'ils se préparent. Au sein de l'association Etincelle. Ils ont mené de front la recherche de fonds et la préparation physique.

De gauche à droite : Imane, Milio et Arthur. A l'arrière plan Linda et Bafaudé.
De gauche à droite : Imane, Milio et Arthur. A l'arrière plan Linda et Bafaudé. © Radio France - Pascale Boucherie

Nantes, France

Leur objectif : gravir 5200 mètres, sans oxygène et sans sherpa, jusqu'au camp de base d'un des plus hauts sommets de la planète l'Annapurna. Leur but : retrouver confiance en eux afin de s'insérer professionnellement.

Fin décembre ils étaient encore huit à se préparer pour l'ascension. Depuis il y en a un qui a jeté l'éponge et un autre qui a eu un avis médical défavorable. Alors ils ne sont plus que six : Patrick, Arthur, Simon, Milo, Bafaudé et Imane.

"Je ne sais pas du tout comment ça va se passer"

La seule fille du groupe, Imane, n'a encore jamais passé une seule nuit sous la tente. :

J'appréhende beaucoup sur les conditions de vie. J'ai besoin de beaucoup de sommeil. J'aurai pas le même confort que chez moi. Je ne sais pas du tout comment ça va se passer. "

Elle se lance donc un défi, un challenge et espère trouver la confiance en elle qui fait défaut :

C'est pour me prouver que je peux le faire."

Appréhension quant au manque d'oxygène et à la météo

Bafaudé lui est plutôt confiant, même si il se questionne à propos du manque d'oxygène en altitude.

Je n'ai pas trop d'inquiétude à part peut-être tout en haut, par rapport au souffle."

Archi motivé, Arthur, vient de boucler son sac à dos :

Je suis hyper chaud, ça fait six mois qu'on est dessus, donc là maintenant il faut partir.

Quant à Milo, il sort de quelques "jours au vert"  comme il dit, en Vendée à courir dans les bois et il est au top de sa forme.  

J'ai juste un peu peur qu'il y ait de la pluie. C'est ce que dit la météo."

Une fois l'aventure terminée, chacun de ces jeunes espèrent trouver un métier. Bafaudé a même déjà une formation de prévue. Il aimerait bien être agent de piste à l'aéroport de Nantes Atlantique. 

Leur trek au Népal doit durer 11 jours avec 7 heures de marche quotidienne. Pour suivre leur aventure, cliquer sur ces mots.