Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Des œuvres de la célèbre ferme aux avions bientôt exposées à Steenwerck

-
Par , France Bleu Nord

C'est une maison emblématique du Nord : la ferme aux avions, à Steenwerck, dans les Flandres. L'agriculteur, propriétaire des lieux, Arthur Vanabelle, décédé en 2014, avait créé des sculptures plus folles les unes que les autres. Une quinzaine de ces œuvres d'art brut vont être exposées.

Au bord de l'autoroute A25, la ferme aux avions a toujours attiré les regards. L'artiste-agriculteur est aujourd'hui décédé, mais une quinzaine de ses œuvres vont être exposées.
Au bord de l'autoroute A25, la ferme aux avions a toujours attiré les regards. L'artiste-agriculteur est aujourd'hui décédé, mais une quinzaine de ses œuvres vont être exposées. © Radio France - Cécile Bidault

Steenwerck, France

La ferme aux avions, vous connaissez forcément si vous avez un jour emprunté l'autoroute A25 entre Lille et Dunkerque. Située à Steenwerck, dans les Flandres, cette maison est décorée d'avions, de fusées, de canons, fabriqués depuis les années soixante avec des matériaux de récupération, par le propriétaire, Arthur Vanabelle. La légende raconte d'ailleurs que cet agriculteur a commencé à créer ses sculptures, en ramassant tout ce qui tombait de l'autoroute voisine.

Chef d'œuvre de l'art brut, cet art spontané émanant de personnes qui ne sont à la base pas des artistes, et qui d'ailleurs ne se revendiquent pas comme tels, ces créations tombaient en ruine depuis la mort d'Arthur Vanabelle en 2014. A l'époque, une pétition, pour sauver la ferme et ses avions, avait recueilli 20 000 signatures. Heureusement, elle a été rachetée, et le nouveau propriétaire s'est engagé à les rénover.

Une quinzaine de sculptures bientôt exposées

Le musée de la vie rurale, situé lui aussi à Steenwerck, en a récupéré une quinzaine, qu'il va restaurer l'hiver prochain. Jean-Pierre Renaux, son président, y attache de l'importance car "ça fait partie à du patrimoine local. Ce qui est important aussi, c'est que c'est un agriculteur qui a fait ça. Ce n'est pas un artiste au départ, mais il a montré qu'avec un peu de passion, on peut réaliser quelque chose".

"Le génie de Steenwerck"

L'objectif, c'est d'exposer ces sculptures, quand l'extension du musée sera terminée, en avril 2020.  Il y aura un espace, tout transparent, pour que les visiteurs puissent voir les œuvres d'Arthur Vanabelle, comme si elles étaient encore en plein air. Il prendra le nom d'espace Vanabelle, un bel hommage : "c'est le génie de Steenwerck !", s'exclame Jean-Pierre Renaux, "c'est l'enfant du pays. Il faut, tout au moins, en garder le souvenir, si ce n'est l'intégralité de ses œuvres".

Le génie de Steenwerck qui a réalisé au moins 80 œuvres selon le recensement du LAM, le musée d'art moderne de Villeneuve d'Ascq, qui s'y intéresse de près. Un génie qui n'a pas encore livré tous ses secrets : de terrifiants épouvantails ont été découverts dans un hangar de la ferme, et seront exposés à Steenwerck dans le futur espace Vanabelle.

ECOUTEZ : la belle histoire de la ferme aux avions

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu