Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Des œuvres volées dans une église de Dieppe restituées deux ans après

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu

Trois des huit toiles dérobées dans l'église Saint-Jacques à Dieppe dans la nuit du 6 au 7 novembre 2017 ont été restituées. Des tableaux du XIXe siècle, de peintres régionaux.

Eglise Saint-Jacques de Dieppe
Eglise Saint-Jacques de Dieppe - Jean-Baptiste Baranger

Dieppe, France

Jean-Baptiste Baranger, l'abbé de l'église Saint-Jacques à Dieppe, ne s'attendait pas à cela. Le 26 octobre dernier, un homme se présente à son presbytère pour lui rendre trois des huit tableaux du XIXe siècle volés dans la nuit du 6 au 7 novembre 2017. "J'étais un peu incrédule au départ, je me suis dit que c'était une plaisanterie puis il m'a montré un grand rouleau dans un drap, j'ai regardé d'un peu plus près et je me rends compte qu'effectivement qu'il s'agit bien d'œuvres d'art. Je reconnais les toiles", indique le prêtre à France Bleu Normandie. L'annonce a été faite aux fidèles dimanche 24 novembre. 

L'homme veut rester anonyme 

L'homme se dit totalement étranger au vol et n'indique pas son identité.  "Il m'a dit qu'il s'était retrouvé en possession de ces toiles et que quelqu'un lui a indiqué qu'il s'agissait de celle de l'église Saint-Jacques". C'est à ce moment-là que l'individu décide de les restituer. 

"C'est une très belle histoire parce que c'est une joie proportionnelle à la tristesse et à la blessure qui a été celle des Dieppois et des chrétiens en particulier il y a deux ans", conclut l'abbé. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu