Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - Dans les Côtes d'Armor, des poules sont les stars d'un film

jeudi 26 juillet 2018 à 18:07 Par Marion Bothorel, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu

Silence, ça tourne. Les Côtes d’Armor accueillent le tournage du film "Roxane". Au casting de ce long-métrage : des poules ! Rencontre avec leur dresseur, aux petits soins pour ses vedettes.

Les caméras tournent dans une ferme à l'abbaye de Coat-Mallouen (22)
Les caméras tournent dans une ferme à l'abbaye de Coat-Mallouen (22) © Radio France - Marion Bothorel

Kerpert, France

Roxane, c’est la poule préférée de Raymond. Blanche et herminée, aux couleurs de la Bretagne. 

C’est à elle que ce paysan breton passionné, joué par Guillaume de Tonquédec, déclame des tirades de Cyrano de Bergerac. 

Des crocodiles aux poules

Pas moins de onze poules se succèdent sur le plateau pour interpréter la favorite à bec. Impossible de les différencier, pourtant, elles ont chacune une particularité ! Roxane 1 pour les scènes de vol, Roxane 2 quand il faut rester sur l’épaule de Raymond sans bouger… 

Manuel Senra et l'une des 11 Roxane, avant une prise à l'Abbaye de Coat-Mallouen (22).  - Radio France
Manuel Senra et l'une des 11 Roxane, avant une prise à l'Abbaye de Coat-Mallouen (22). © Radio France - Marion Bothorel

Derrière la caméra, Manuel Senra coache ses vedettes à plumes. Son métier ? « Régleur » ou dresseur d’animaux pour le cinéma et la télévision. 

Crocodiles, éléphants, papillons… Manuel a "tout" dressé pour la société "Fauna et Films". Avec les poules, c’est plutôt facile :

On a un cliqueur, comme un petit boîtier. On clique une fois, elle se concentre. Deux clics et elle prend sa trajectoire comme un avion qui décolle sur la piste de Roissy !

Préparation physique

Après une sélection dans des élevages, il a fallu aller vite : le dressage a duré trois semaines. 

Pour tenir le rythme des sept semaines de tournage, les protégées de Manuel ont suivi une préparation intensive :  

Comme des sportifs qui préparent une performance, elles sont pesées, entraînées (…) Elles n’ont pas le droit de se bauger comme feraient n’importe quelle poule dans un terrain un peu poussiéreux.

Manuel Senra veille sur les vedettes au gramme près.  - Radio France
Manuel Senra veille sur les vedettes au gramme près. © Radio France - Marion Bothorel

Divas

Ses onze "Roxane", Manuel en parle comme des divas à la vie de luxe… Plumage blanc comme neige, ongles récurés, il l’assure : « plus que du bien-être animal, on les soigne à outrance. » 

Guillaume de Tonquédec ne voit que des qualités à cette partenaire particulière

Belle personnalité, très bonne comédienne, toujours juste, beaucoup d’instinct ! Il faut s’apprivoiser mais c’est comme entre comédiens !

Ce qui a le plus posé problème, ce n'est pas le dressage... Mais les sept semaines de beau temps en Bretagne ! Les poules n’aimant pas le soleil, elles tournent le dos à la caméra ! 

Mélanie Auffret, la réalisatrice, a déjà tourné un court métrage avec des poules et connaissait donc bien leurs exigences : 

C'est plus nous qui nous nous sommes adaptées aux poules que les poules à nous ! 

Elle s’en amuse : « Vous avez vu ? J’en parle comme si c’était des personnes ! »

Alors, « humanisées », les poules ? Manuel en est persuadé : il les place au contact des hommes dès la sortie de l’œuf…  « A tel point que la poule ne se prend plus pour une poule mais plutôt comme un humain ! »

Fin de carrière

Impossible pour les "Roxane" de redevenir des poules d’élevage. Une fois les projecteurs éteints, six d’entre elles resteront avec Manuel. Les six autres ont déjà trouvé une famille d'accueil, pour une retraite à l'ombre.