Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Nasa retrouve des roches de Dordogne sur la planète Mars

-
Par , France Bleu Périgord, France Bleu

Oui, vous avez bien lu le titre de cet article. Il y a un peu de Périgord sur la planète rouge. Des géologues de la Nasa, l'agence spatiale américaine, ont identifié des roches martiennes similaires à des minéraux présents en Dordogne. On vous explique tout.

La NASA retrouve des roches de la Dordogne sur la planète Mars
La NASA retrouve des roches de la Dordogne sur la planète Mars - NASA

C'est une belle surprise qu'a eu un physicien du CNRS à Bordeaux il y a quelques jours. Sur sa page Facebook, Bernard Trégon explique que des scientifiques de la Nasa utilisent des noms de communes du Périgord pour classifier des roches découvertes sur la planète Mars grâce au robot Curiosity en mission depuis 2012. Brantôme, Ribérac, Limeyrat ou encore Sorges ont notamment leurs noms sur la planète rouge !

La Dordogne, terre de minéraux

"La Dordogne est un département extrêmement riche en minéraux" explique Bernard Trégon, ingénieur de recherche au CNRS de Bordeaux et en télétravail à Brantôme. "Ces minéraux ont été classifiés par des géologues et plus particulièrement au XIXe siècle. Ils se sont aperçus que certaines roches étaient très peu connues comme la Nontronite, qui a été découverte dans des mines entre Saint-Pardoux-la-Rivière et Nontron. Ces classifications ont duré dans le temps" poursuit-il. 

Des roches similaires sur Mars !

Les géologues de la Nasa se sont donc appuyés sur cette classification: "Il se trouve que sur Mars, les phénomènes de formation des roches sont à peu près similaires à ce qui s'est passé sur Terre en France, il y a plusieurs millions d'années. Certaines roches identifiées sur Mars sont les mêmes roches que l'on peut retrouver en Dordogne" indique Bernard Trégon. Les géologues de l'agence spatiale américaine ont donc nommé les sites qu'ils étudient sur Mars avec "des noms de localités d'intérêt géologique". 

On se retrouve donc avec des noms de commune de Dordogne, là où le robot est passé pour faire des analyses - Bernard Trégon 

Dans un article publié début février par la Nasa, on peut lire que des scientifiques américains ont nommé une roche "Brantôme" : "We planned a MAHLI and APXS observation on a piece of bedrock on our workspace named “Brantôme [...] and distant strata we named “Riberac.” ("Nous avons prévu une étude sur un morceau de substrat rocheux nommé Brantôme [...] et sur une strate éloignée que nous avons appelé Ribérac") Et la liste est longue : Sorges, Limeyrat, Coutures, Siorac en Périgord, Siorac de Ribérac, Tourtoirac ou Daglan ont aussi donné leurs noms à des sites remarquables. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les scientifiques américains n'utilisent pas seulement des noms de communes du Périgord : des villes américaines, australiennes ou allemandes sont utilisées pour leur intérêt géologique. 

"C'est absolument fabuleux!"  

"On s'aperçoit que les processus de formation de roches sur Terre sont les mêmes que les processus géologiques sur Mars" se réjouit Bernard Trégon "C'est absolument fabuleux ! Cela fait partie aussi des preuves que l'eau a coulé sur Mars !" conclut le chercheur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess