Insolite

Des tablettes tactiles chez une coiffeuse de Niort

Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou et France Bleu mardi 20 octobre 2015 à 18:44

Les tablettes concurrencent les magazines papier chez une coiffeuse de Niort
Les tablettes concurrencent les magazines papier chez une coiffeuse de Niort © Radio France - Noémie Guillotin

Un salon connecté dans le centre-ville de Niort. Audrey Pailloux, la gérante d’Oxygen, rue Ernest Pérochon, propose depuis trois semaines, deux tablettes tactiles. En plus des magazines. Les clients sont séduits.

«L’idée m’est venue en observant mes clientes. J’ai remarqué qu’elles ne quittaient plus leurs smartphones », raconte Audrey Pailloux, la propriétaire du salon Oxygen, à Niort. Elle décide alors d’acheter deux tablettes et de les mettre à la disposition de ses clients. Un bon moyen pour les faire patienter avant un rendez-vous ou pendant la pose d'une couleur.

Faire ses courses et gérer ses mails

Et c’est un vrai plus. Sur la tablette, Audrey Pailloux a téléchargé des applications : des jeux, des magazines. Il y a aussi Internet pour surfer sur des sites. « Ça m’est arrivé de voir quelqu’un réserver ses vacances. On peut aussi faire ses achats, répondre à des mails », précise la coiffeuse. Cette professionnelle connectée a maintenant pour projet de réaliser des dossiers avec ses propres photos pour que les clients puissent choisir sur tablette quelles coiffures ils aimeraient.

Pour toutes les générations

Un concept qui plaît à Maelle, une cliente : « la tablette ça change des magazines, il y a plus de variétés, plus de choix ». Les enfants peuvent regarder un dessin animé pendant que maman se fait coiffer. Et les personnes âgées n’ont pas peur de tenter l’expérience s’étonne Audrey Pailloux. « Même s’il faut parfois un peu les aider », reconnaît la coiffeuse. L’arrivée des tablettes dans le salon ne fait pas disparaître le papier, les magazines ont toujours leur place. La coiffeuse niortaise les renouvelle tous les 15 jours. « Il faut que tout le monde y trouve son compte, le coiffeur c’est un moment de détente ! », conclut-elle.