Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des Tudy Namiks bretons à fabriquer pour mieux passer le temps du confinement !

-
Par , France Bleu Breizh Izel

L'Île Tudy, dans le Finistère, lance les Tudy Namiks : De drôles de poissons animés pour créer du lien entre les Bigoudens mais aussi dans le monde entier.

Et si vous mettiez un peu d'humour dans votre vie de confiné ? C'est ce que vous proposent les habitants de l'Île Tudy, dans le sud Finistère : Fabriquer des petits poissons animés avec trois fois rien, pour créer du lien social en pays bigouden mais aussi dans le monde entier...

Julie de Keyzer, a eu l'idée, alors qu'elle était confinée avec son petit garçon : "Je me suis dit que c'était dommage qu'on ne puisse pas se serrer la pince , mais on peut le faire à distance !"

Julie a pris ses crayons et imaginé un petit bricolage, ou DIY, pour s'amuser avec son enfant. Elle a esquissé quatre modèles de poissons... Et même cinq, puisqu'elle a reproduit l'emblème du village, le rouget : "Ce symbole, je l'adore!"

Des histoires avec des poissons en pinces à linge !

Pour les animer, et c'est symbolique du confinement, les moyens du bord, ce qu'on trouve... à la maison, des pinces à linge ! Et c'est là que ça se complique pour la conceptrice, qui a passé une journée sur ce projet : " C'est un casse-tête de pouvoir faire en sorte que ça tienne sur la pince, c'est plus laborieux qu'on ne pense !"

Des poissons voyageurs pour se changer les idées

La mairie a tout de suite été séduite et a donné un coup d'accélérateur au projet, en proposant les dessins en téléchargement sur son site. Des planches papier sont à retrouver dans les deux épiceries du village.  

Et les Namiks ont leur page Facebook dédiée.

Le but ? "Faire voyager les pinces dans la mesure de nos déplacements autorisés", les photographier, les publier et les poster sur les réseaux sociaux"pour créer de l'interaction" pendant le confinement. En pays bigouden et ailleurs ! Julie de Keyzer est en contact avec des relations en Belgique et au Canada pour faire voyager les Tudy Namiks partout dans le monde malgré - ou grâce au - coronavirus. Certains habitants les verraient même bien sur le bureau du journal de 20 heures...

Une grande expo à la fin du confinement

Mais pas seulement. A la fin du confinement, Julie et la mairie envisagent une grande expo sous forme de fil à linge dans le bourg. Et ce n'est pas un poisson d'avril !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess