Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux artisans corréziens se lancent dans la fabrication de tiny house

-
Par , France Bleu Limousin

Des tiny house made in Corrèze. Deux jeunes Corréziens viennent de se lancer dans la fabrication de ces mini maisons roulantes. Romain Martins et Nicolas Saule ont installé leur atelier au Chastang près de Tulle. Ils ont babtisé leur entreprise Tiny Éco Corrèze.

Nicolas saule, à gauche, et Romain Martins, ont créé la première entreprise de fabrication de tiny house en Limousin
Nicolas saule, à gauche, et Romain Martins, ont créé la première entreprise de fabrication de tiny house en Limousin © Radio France - Philippe Graziani

Les machines ne tournent pas encore. C'est au début de la semaine prochaine que les deux artisans recevront les premiers matériaux pour entamer leur première tiny house. Ce sera alors l'acte de naissance réel de Tiny Éco Corrèze, la première entreprise en Limousin de fabrication de tiny house, ces mini maisons écologiques et roulantes, très à la mode depuis quelques années. _"Pourquoi pas chez nous, en Corrèze ? On est en pleine nature ! "_se dit Nicolas Saule qui envisage justement de vivre dans une tiny.

Écologique et fonctionnelle

Romain Martins, menuisier, et Nicolas Saule, charpentier de métier, se sont ainsi associés, animés par l'envie de proposer un habitat le plus écologique possible. Leurs tiny house seront fabriquées uniquement avec du bois local. Elles utiliseront autant que faire se peut des systèmes écologiques tels des panneaux photovoltaïques pour l'énergie solaire, de la récupération des eaux de pluies et un traitement phytosanitaire des eaux usées. Tout en cherchant à rendre la maison la plus fonctionnelle possible. "Il faut que le client puisse se sentir chez lui et en même temps ne pas se dire je suis dans une boîte de conserve" précise Romain Martins.

Du sur mesure

Il faudra compter entre 50.000 et 90.000 euros la tiny house. Selon en fait la demande du client. Car les deux artisans veulent faire du sur mesure. "Si les gens ont leur idée, on le fera" souligne Nicolas Saule. Ils espèrent ainsi séduire non seulement des particuliers mais aussi des professionnels. Cela peut aller du tourisme, pour un camping par exemple ou à un restaurant qui pourrait s'installer n'importe où et servir en terrasse. Les deux corréziens misent aussi sur d'autres professionnels. "On pourrait imaginer un coiffeur, se dit Romain Martins, qui fait de l'itinérance de village en village pour essayer de redynamiser un peu les villages oubliés où il y a de moins en moins de passage". C'est d'ailleurs une hypnothérapeute corrézienne qui vient de passer leur première commande. Elle souhaite justement créer son cabinet ambulant dans une tiny house. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess