Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Deux béarnais inventent le décapulse pour reboucher les bouteilles en verre

samedi 30 juin 2018 à 6:42 Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn et France Bleu

Deux palois ont inventé le "décapulse" : un outil pour décapsuler et recapsuler vos bouteilles en verre quand elles ne sont pas terminées. Ils ont lancé une campagne de collecte de fonds.

 Maxime Bouches et Kevin Daubons présentent le décapulse
Maxime Bouches et Kevin Daubons présentent le décapulse © Radio France - Axelle Labbé

Pyrénées-Atlantiques, France

Deux palois ont mis au point le "décapulse". Un outil pour décapsuler et recapsuler vos bouteilles en verre quand elles ne sont pas terminées. Un petit appareil, assez design, une sorte de cylindre avec d'un côté un décapsuleur donc, et de l'autre, de quoi recapsuler votre boisson pour la remettre au frigo sans perdre les bulles. 

Cette idée, c'est celle de Maxime Bouches et Kevin Daubons, deux palois. Elle leur est venue lors d'un réveillon de la Saint-Sylvestre en décapsulant une bouteille de bière avec un briquet. Ils ont constaté que la capsule ne se déformait pas, "mais quand on la retourne ça fuit, donc on s'est dit qu'il faudrait mettre au point un moyen de la ressertir" raconte Kevin Daubons. 

Qu'est-ce qu'un décapulse?

Le décapulse devrait être commercialisé à l'automne, il sera vendu 15 euros. Les deux amis vont le faire tester dans des bars béarnais cet été. Si vous voulez les aider, ils ont lancé une cagnotte sur internet. Objectif : 10 000 euros pour fabriquer des décapulses 100% made in Béarn.

Bêtisier