Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Deux boas constricteurs découverts en bord de route dans la région mulhousienne

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Deux boas constricteurs ont été récupérés par les pompiers du Haut-Rhin après leur découverte dimanche et mercredi par des riverains à Mulhouse et à Schlierbach. Les deux reptiles ont été confiés à la société herpétologique d'Alsace qui dispose d'un agrément préfectoral pour les recueillir.

Le boa constricteur découvert dimanche dans le quartier du Rebberg à Mulhouse.
Le boa constricteur découvert dimanche dans le quartier du Rebberg à Mulhouse. - Arnaud Bailly

Mulhouse, France

Deux boas constricteurs ont été capturés en trois jours dans la région mulhousienne par les pompiers du Haut-Rhin. Le premier reptile a été découvert rue du docteur Laennec, à Mulhouse, dans le quartier du Rebberg, dimanche vers 15h. Le second serpent a été repéré mercredi matin à Schlierbach, à une douzaine de kilomètres de Mulhouse. Ce deuxième boa a été aperçu par un riverain en bordure d'une route.

Deux beaux spécimens en bonne forme, selon Maurice Babilon, un spécialiste des reptiles agréé par la préfecture du Haut-Rhin, qui les a recueillis.

Le boa constricteur découvert mercredi matin à Schlierbach. - Aucun(e)
Le boa constricteur découvert mercredi matin à Schlierbach. - Maurice Babilon

Le boa constricteur peut mordre

Une taille d'un mètre pour le premier, le second était beaucoup plus gros, environ un mètre soixante. Des reptiles qui vivent habituellement à l'état sauvage sur le continent américain. Ce carnivore consomme des proies vivantes qu'il capture en bloquant leur circulation sanguine dans ses replis. Il n'est pas venimeux mais peut infliger des morsures.

On ignore comment ils ont pu se retrouver là. Selon Maurice Babilon, qui est aussi président de la société herpétologique d'Alsace, il est très rare que les propriétaires viennent les réclamer. Les boas capturés serviront notamment à la formation des sapeurs-pompiers.