Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux nouvelles cabanes à chats installées à Montélimar

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Deux nouvelles cabanes à chats ont été inaugurées ce jeudi 11 février à Montélimar, quartier Montlouis. Installées à l'initiative de l'agglomération et d'une association de protection des animaux, elles servent à prendre soin et recenser dans le secteur les chats domestiques ou errants.

Les deux cabanes à chats sont installées quartier Montlouis à Montélimar
Les deux cabanes à chats sont installées quartier Montlouis à Montélimar © Radio France - Flore Catala

Deux toutes petites niches au toit pointu se sont installées ce jeudi 11 février au pied des immeubles, quartier Montlouis, à Montélimar. Il s'agit de nouvelles cabanes à chats installées sur les parcelles de Montélimar Agglomération Habitat afin de réguler et protéger les populations de chats dans la ville. 

Une opération déjà menée en 2019, avec l'installation de trois cabanes à Pracomtal, et une quartier Georges Brassens. Une initiative de l'association montilienne de protection des animaux SOS 4 Pattes en Détresse, en partenariat avec la jardinerie et animalerie Truffaut de Montélimar. 

Réguler les chats errants

Ces cabanes tout confort pour les félins servent à réguler la population de chats errants, puisqu'elles permettent aux membres de l'association de les identifier, de les stériliser, d'en prendre soin et de les faire adopter. "On essaye de faire en sorte qu'une majorité de chats soit identifiée et stérilisée, pour qu'il y en ait moins, donc moins de nuisances ainsi que moins de maltraitance" explique Francis Salmeron, président de l'association SOS 4 Pattes. 

Les cabanes permettent également de créer des repères pour les riverains, afin d'éviter les trop nombreux points de distribution de nourriture, un phénomène qui accentue les nuisances liées aux chats errants. "C'est une volonté globale de la place des animaux dans notre ville : on veut accompagner nos amis félins pour que la cohabitation avec les riverains se passe au mieux" explique Julien Cornillet, maire de Montélimar et président de l'agglomération.

Le dispositif a déjà fait ses preuves à Montélimar. En 2020, l'association SOS 4 Pattes a soigné près de 400 chats, et permis l'adoption de près de 200 de ces félins. Un succès qui donne des idées aux autres communes de l'agglomération : certaines veulent à leur tour sauter le pas et installer de ces cabanes dans leurs rues. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess