Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDEO - Deux petits singes volés dans le parc animalier Planète Sauvage près de Nantes

jeudi 5 avril 2018 à 17:43 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier deux petits singes ont été dérobés à l'intérieur du parc animalier Planète Sauvage (Port-Saint-Père). Malgré la présence de gardiens de nuit, les voleurs sont entrés, ont fracturé des cadenas et sont repartis avec les animaux. Le parc suspecte un trafic.

Les deux singes volés au parc animalier de Port-Saint-Père sont si petits qu'on les appelle des "singes écureuils" (droits : Planète Sauvage)
Les deux singes volés au parc animalier de Port-Saint-Père sont si petits qu'on les appelle des "singes écureuils" (droits : Planète Sauvage) -

Port-Saint-Père, France

Très affectée par le vol de deux de ses singes, l'équipe de Planète Sauvage se dit particulièrement inquiète. "Ces animaux sont très fragiles et nécessitent des compétences particulières pour leur assurer les soins quotidiens" précise un communiqué de la direction du parc animalier.

Les deux singes, un mâle âgé de quatre ans prénommé Gonzo et une femelle âgée de neuf ans prénommée Maribel, ont disparu dans la nuit de vendredi à samedi. D'après la direction du parc "des voleurs se sont rendus dans le centre du parc (...) malgré la présence des gardiens de nuit, ils ont ensuite fracturé les systèmes de cadenas qui sécurisaient les portes et ont capturé deux des cinq singes présents".

Victimes d'un trafic ?

Les singes dérobés sont si petits et tellement habitués à vivre dans les arbres qu'on les appelles des "singes écureuils". Ils mesurent moins de 50 cm et pèsent rarement plus d'un kilo.

L'une des hypothèses avancées par le parc pour expliquer ce vol est celle du trafic d'animaux. On trouve sur internet des singes écureuils en vente pour 2 800 euros.

Les singes écureuils font bien souvent le bonheur des visiteurs des parcs comme le montre cette vidéo.