Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Deux tableaux vietnamiens retrouvés par hasard et vendus plus de 300.000 euros à Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Une paire de tableaux d'un célèbre peintre vietnamien a été retrouvée après le confinement et vendue aux enchères plus de 300.000 euros ce vendredi alors que les propriétaires pensaient n'avoir en leur possession que de simples posters.

La paire de tableaux vendue à prix fort à Toulouse
La paire de tableaux vendue à prix fort à Toulouse - VU CAO DAM, Peintre vietnamien

C'est une vente aux enchères peu commune qui s'est déroulée ce vendredi 3 juillet à Toulouse. Une paire de tableaux du peintre vietnamien Vu Cao Dam a été vendue 331.250 euros alors que les propriétaires pensaient n'avoir en leur possession que de simples posters. C'est un record pour une oeuvre de cet artiste. 

Estimés à 80.000 euros maximum

L'histoire commence après le confinement lié au Covid-19. Jérôme de Colonges, commissaire-priseur chez Primardéco, découvre chez une particulière ces deux peintures. Les propriétaires étaient persuadés que ces œuvres n'étaient que de simples posters, achetés par leur grand-père dans les années 50. Cet aïeul avait une entreprise d'import-export à Nice. Des tableaux "très doux, très fins" selon Jérôme de Colonges qui s'est également occupé de la vente des tableaux. 

Le commissaire-priseur Jérôme de Colonges réagit à la vente des deux tableaux

Les deux tableaux, à la verticale, peints à l'encre et couleurs sur soie marouflée sur carton, étaient parfaitement conservés. Ils ont été estimés entre 50.000 et 80.000 euros. Finalement, après une bataille d'enchères entre une dizaine de collectionneurs, ils ont été confiés à un acheteur asiatique présent en salle ce vendredi pour le prix de 331.250 euros (frais de 25% TTC compris).

Formé à l'Ecole des Beaux-Arts de Hanoï

Vu Cao Dam fait partie de ces artistes formés à la fameuse Ecole des Beaux-Arts de Hanoï, fondée en 1925 à l’initiative de deux hommes, le peintre français Victor Tardieu (1870-1937), qui en fut le premier directeur, et le peintre vietnamien Nguyen Nam Son (1890-1973). Émanation directe de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, elle avait pour objectif de tenter de concilier traditions vietnamiennes et approche occidentale de l’art, en explorant divers modes et techniques, que ce soit en peinture et dessin, en sculpture ou dans l’art de la laque. 

Vu Cao Dam est de la 2e promotion de l’École (1926-1931). En 1931, il participe à l’Exposition Coloniale Internationale de Paris, et obtient en 1932 une bourse d’études qui lui permet alors de rester en France où il va s’installer définitivement, d’abord à Paris, en 1937, puis à Saint Paul-de-Vence dès 1952. Ses sujets de prédilection sont les portraits et les scènes de genre, où la femme occupe souvent une place prépondérante. Les silhouettes sont fines, les lignes allongées, les couleurs à la fois franches et nuancées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess