Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Dieppe : une visite insolite à bord du ferry Transmanche

Deux fois cet été, l'office de tourisme de Dieppe et la compagnie de ferry DFDS ont organisé des visites à bord du Seven Sisters. C'est l'un des deux ferries qui fait la traversée entre Dieppe et Newheaven en Angleterre. Au programme, la découverte de lieux jamais ouverts au public.

Transmanche Ferry Dieppe Newhaven
Transmanche Ferry Dieppe Newhaven © Eric Turpin - Radio France

Dieppe, France

Au mois de juillet et ce mercredi 7 août, l'office de tourisme de Dieppe et la compagnie de ferry DFDS ont mis en place deux visites du Transmanche entre Dieppe et Newheaven. On peut visiter les lieux communs mais aussi se balader dans les coins encore jamais ouverts au public ! Une quinzaine de visiteurs ont eu la chance de le visiter Suivez le(s) guide(s) ! 

L'occasion de monter pour la première fois sur le ferry

C'est Geoffrey, l'intendant du ferry et Estelle, second capitaine, qui nous font la visite ! 

On enfile son gilet jaune et on accroche son badge : c'est parti, on embarque dans le ferry ! Pour certains, c'est la première montée : "On le regarde toujours passer mais on n'est jamais allés dessus" explique Jean-François de Criel sur Mer. Sur le pont (où la vue est magnifique d'ailleurs), Dominique est accompagné de son petit fils Martin, 5 ans : "Je l'ai emmené pour qu'il découvre comment cela fonctionne". Et le petit sait déjà ce qu'il veut voir à tout prix : le poste de pilotage, un lieu primordial et très secret sur le ferry. 

Brigitte est originaire de Dieppe et est une habituée des traversées. Elle veut voir du neuf : "Je veux aller dans des lieux interdits ou qu'on n'a pas toujours la chance de voir comme les dortoirs". Son vœu sera exaucé. 

Pour l'instant, on visite le salon, le bar et ou encore la cafétéria. Cette dernière a été rénovée en décembre 2018. Le parquet est brillant, il a été lustré le matin même. Pendant la visite, on croise également une partie de l'équipage. Ils sont une cinquantaine pour prendre en charge jusqu'à 600 passagers par traversée !

Des visiteurs privilégiés

Après les lieux habituels et connus de la plupart des utilisateurs du ferry, place aux espaces plus secrets. On se dirige vers les dortoirs que certains passagers utilisent pendant la traversée de quatre heures. Des dortoirs pour quatre personnes, étroits mais qui semblent confortables. Comme dans tout bateau qui se respecte, il y a des chambres plus luxueuses. Ici, c'est la chambre Commodore, une sorte de suite. 

La suite Commodore, disponible pour les passagers - Radio France
La suite Commodore, disponible pour les passagers © Radio France - Flavien Groyer

Brigitte est ravie : "C'est très bien mais je ne les prendrai pas car il faut payer en plus " s'amuse-t-elle. Pareil pour Michelle : "C'est confiné, il ne faudrait pas en plus se retrouver avec une chambre sans hublot". 

On continue la balade et on arrive dans les espaces privés de l'équipage : le personnel de bord et le carré des officiers. On fait silence pour ne pas déranger les dormeurs. Cuisine privée, petit salon du personnel et petit salon (plus cosy) pour les officiers. Ils ont même le droit à une table bien dressée. 

Clou du spectacle, le poste de pilotage. C'est Estelle qui nous guide. Les photos sont interdites. Tout y est et c'est impressionnant : écrans radars, manettes, jumelles et des boutons partout et même une vue imprenable sur Dieppe ! 

L'office de tourisme et la DFDS espère pouvoir réitérer ces visites l'an prochain. Une organisation compliquée car il faut se caler avec le personnel de bord.