Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dijon : le street-artiste qui a peint le mât d'éolienne aux couleurs d'un avion Air France enfin retrouvé

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Bourgogne

Mi-mai un cadre de la société Rougeot retrouvait un mât d'éolienne tagué aux couleurs d'un avion Air France dans un champ. Le chef d'entreprise, Christophe Rougeot, charmé par le travail de l'artiste avait lancé un appel sur les réseaux sociaux pour le retrouver et lui proposer du travail.

A Dijon ce mat d'éolienne est devenu un bout de carlingue d'un avion Air France !
A Dijon ce mat d'éolienne est devenu un bout de carlingue d'un avion Air France ! - FaceBook

Le morceau de fuselage d'un avion Airbus d'Air France retrouvé dans un champ près d'une déchetterie au nord de la métropole. Vous vous rappelez peut-être de cette histoire que l'on vous racontait mi-mai sur France Bleu Bourgogne. 

Christophe Rougeot voulait le retrouver

En fait d'avion il s'agissait d'un mât d'éolienne appartenant à l'entreprise Rougeot, un mât entreposé depuis des mois sur le site de la future centrale à hydrogène de la ville. Le mystérieux et talentueux graffeur s'était littéralement évaporé sans laisser d'adresse. Dommage parce que le patron de la société, Christophe Rougeot, séduit par cette œuvre et fan absolu de street-art était prêt à lui donner du boulot. 

Un artiste Dijonnais qui se fait appeler "Cynik"

Il y a 8 mois il a donc lancé un appel pour retrouver ce graffeur. Et ce n'est qu'il y a 15 jours que ce dernier s'est enfin manifesté. Il se fait appeler "Cynik", c'est un artiste Dijonnais qui commence à être assez connu dans le milieu. C'est à force de voir cette éolienne visible depuis la route qu'il a eu l'idée de la peindre. 

Cynik est donc venu une nuit pour prendre les mesures puis il est revenu avec deux amis et son matériel. "En fait j'ai tout mesuré sur place avant mon intervention et je me suis rendu compte que cette éolienne faisait les dimensions exactes d'un Airbus A340. J'ai ensuite dupliqué les hublots et le logo Air France afin qu'il ne soit pas entièrement lisible. Je n'ai pas signé l'oeuvre car je ne voulais pas qu'on y associe un nom d'artiste, je trouvais que l'avion faisait le job tout seul".

"Je n'ai pas signé cette œuvre"

Cynik s'explique !

L'illusion est parfaite grâce au talent de Cynik, un artiste dijonnais de renom
L'illusion est parfaite grâce au talent de Cynik, un artiste dijonnais de renom - FaceBook

Christophe Rougeot nous en dit un peu plus. "Je crois qu'il a fait le travail en une petite demi-heure mais c'est très bien fait. Il nous a offert son pochoir qu'il nous a apporté à l'entreprise. C'est un vrai artiste, qui fait les choses bien et proprement" se félicite le patron. Le chef d'entreprise assure que Cynik ne savait pas que le mat d'éolienne lui appartenait. "Il ignorait également que nous aurions la bonne réaction" dit-il en souriant. 

"Il a fait le travail en une petite demi-heure"

Christophe Rougeot est heureux d'avoir retrouvé cet artiste de talent

L'éolienne est toujours dans son champ

Ce mât d'éolienne long de 30 mètres pour 3,50 mètres de diamètre est toujours visible dans son champ mais pourrait bientôt être déplacé. "De toute façon, explique Christophe Rougeot, elle ne peut pas rester là-bas car c'est dans ce champ que doit être créée la future station hydrogène de la Métropole. Mais une chose est sûre, il faut qu'elle vive et qu'on lui donne un bel endroit".

Notre reporter revient sur cette histoire insolite !

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les deux hommes se sont retrouvés grâce aux réseaux sociaux

Cynik fait partie du collectif Dijonnais "Le Mur", Christophe Rougeot lui a proposé de repeindre ses cabanes de chantier ou encore ses véhicules de société. Le graffeur n'a pas encore accepté, il faut dire que cet artiste a déjà pas mal de boulot. C'est via une connaissance commune sur les réseaux sociaux que les deux hommes ont été mis en relation, une relation qui est visiblement appelée à se prolonger.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess