Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dijon : un "avion" d'Air France se pose dans un champ près de la Toison d'Or

-
Par , France Bleu Bourgogne

L'illusion est parfaite ! Des graffeurs ont maquillés un mat d'éolienne de la société de travaux publics Rougeot. Longue d'une cinquantaine de mètres la pièce de métal a été transformée en fuselage d'avion Air France. Le patron de la société s'en amuse, il propose même du boulot aux graffeurs !

Le mat d'éolienne est devenu un bout d'avion grâce à la magie de graffeurs
Le mat d'éolienne est devenu un bout d'avion grâce à la magie de graffeurs - DR

Vous l'avez sûrement vu si vous passez souvent en auto du côté de Dijon-Nord... Dans un champ, chemin de la Charmette, tout près de la déchèterie et du centre d'incinération, allongé de tout son long : le fuselage abandonné d'un avion d'Air France ! Enfin, il s'agit plutôt d'un mat d'éolienne graffé à la manière d'une carcasse d'avion. Le mat se trouve dans ce champ depuis quelques mois, il appartient à l'entreprise de Travaux Publics Rougeot de Meursault

La société ne portera pas plainte

Les faits remonteraient à la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 mai. C'est un collaborateur du groupe Rougeot qui l'a découvert. Christophe Rougeot, patron de la société, ne portera pas plainte, loin de là -mécène de la Karrière, festival de graff à Villars-Fontaine- il souhaite même retrouver le ou les auteurs de cette peinture pour lui donner du boulot ! Le chef d'entreprise a même lancé un appel, photos à l'appui, sur la page Facebook de sa société.

Christophe Rougeot
Christophe Rougeot - DR

"J'aurais préféré une fusée"

Ce mat doit servir dans le cadre de l'implantation d'un futur centre de formation aux énergies éoliennes. "J'aurais préféré, vu qu'on va le mettre en position verticale, que ce soit une fusée mais je trouve le clin d'oeil plutôt sympa" s'amuse Christophe Rougeot.

"L'effet trompe-l’œil est superbe"

Ceux qui ont fait ça n'ont pas laissé d'indices. "Le mat fait une cinquantaine de mètres, le graff n'est pas signé, il y a juste la date de réalisation. Mais l'effet trompe-l'oeil est superbe, on croirait vraiment que la carcasse d'avion s'est posée dans le champ à côté de _la Toison d'Or_. Par contre on ne connait pas la signification exacte de cette peinture et j'aimerai bien savoir."

"Peut-être pas un CDI mais au moins un CDD" 

"C'est super bien vu, c'est réfléchi, c'est soigné, c'est vraiment du travail de pro !" s'enthousiasme Christophe Rougeot. Le patron de la société de BTP propose même du boulot à celui ou celle qui est l'auteur de cette oeuvre. "J'ai un ami qui vient d'ouvrir une tonnellerie à Meursault et qui ambitionne de poser un graf sur un mur à l'intérieur de son bâtiment sur une belle surface. Et puis nous, nous avons des bases-vie qu'on transporte tous les jours de chantier en chantier, donc ça donnerait une super visibilité ! Je ne leur offrirait pas un CDI mais au moins un CDD !"  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu